On a testé le marché du travail néo zélandais...

Trouver du travail en Nouvelle Zélande, mode d’emploi…

On avait prévu de vivre 11 mois en Nouvelle Zélande mais pas un centime de côté… Alors, pour avoir la chance de découvrir le pays nous n’avions pas le choix… Trouver du travail était notre seule chance d’y parvenir…
Au final, on a réussi à gagner un peu plus d’argent qu’on en a dépensé, chose qui nous permettra d’être dans une situation plus confortable à notre retour en France après avoir passé les 9 prochains mois en Asie (destination pour laquelle nous avions mis de l’argent de côté avant de partir).
Où et comment a t on trouvé du travail en Nouvelle Zélande? Quel genre de job a t on expérimenté?
Et si on te disait tout?

Comment trouver du travail en Nouvelle Zélande?

Après une expérience chaotique sur le marche de l’emploi australien, on ne s’attendait pas à ce que trouver un travail stable en Nouvelle Zélande soit si facile… En effet, nous n’avons jamais mis plus de 3 jours à trouver un job, alors qu’on avait mis un point d’honneur à postuler dans des endroits où on se sentait bien et où on avait vraiment envie de rester…

OU ET COMMENT TROUVER DU TRAVAIL EN NOUVELLE ZELANDE?
NOS TECHNIQUES :
– Jeter régulièrement un coup d’oeil aux tableaux de petites annonces des Supermarchés (surtout dans les villes touristiques), des auberges de jeunesse et des campings (surtout dans les villes agricoles)
– Checker les annonces d’emploi sur le site Backpacker Board
– Utiliser le site Pick The World, pour contacter de potentiels employeurs ; très peu connu, ce site est pourtant une véritable bible pour ceux qui cherchent un emploi dans le picking ou le packing. (tout y est… saisons des récoltes, contacts avec numéro de téléphone, mail et adresse, avis…)
LES AUTRES OPTIONS :
– Communiquer grâce à Facebook avec les habitants de la région visée (groupe dédié à l’emploi ou autre)
– S’inscrire dans une agence d’Interim
– Ouvrir un compte HelpX (dans ce cas le travail n’est pas rémunéré mais l’hôte offre le gite et le couvert)

Nos expériences de travail en Nouvelle Zélande

(C’est vrai, l’industrie du kiwi n’a désormais que peu de secrets pour nous…)

Housekeeper / Cleaner

Tombées sous le charme de Wanaka, on a d’abord postulé pour un mi temps en tant que femme de ménage dans un motel qu’on a très vite complété par un autre mi temps de femme de ménage mais dans des villas de luxe cette fois.
Les + : Travail facile, bonne ambiance de travail, le barbecue offert par le staff dans une villa de luxe complètement ouf
Les – : Peu d’heures de travail
Le salaire : entre 16 et 17,50NZ$ /heure

housekeeper nouvelle zelandehousekeeper nouvelle zelandehousekeeper nouvelle zelandehousekeeper nouvelle zelandehousekeeper nouvelle zelandehousekeeper nouvelle zelande

Peleur / Monteur de réfrigérateurs industriels

Après avoir pelé le plastique d’immenses panneaux de réfrigération, on a monté les frigos avant qu’ils soient envoyés aux 4 coins du pays (principalement à des restaurateurs).
Les + : Bonne ambiance, patron trop sympa, les muffins cuisinés par sa femme chaque matin
Les – : RAS
Le salaire : 16,50NZ$ /heure (sans taxes, au black)

travail nouvelle zelandetravail nouvelle zelandetravail nouvelle zelandetravail nouvelle zelandetravail nouvelle zelande

Picker de kiwis

On a récolté des kiwis pendant quelque jours en attendant que notre travail en Packhouse (usine d’emballage) commence.
Les + : Bonne ambiance, travail extérieur
Les – : Travail éprouvant pour le dos, planning soumis à la météo
Le salaire : environ 18,25NZ$ /heure

picker kiwifruitpicker kiwifruitpicker kiwifruit

Packer de kiwis

Après avoir été récoltés, les kiwis sont envoyés dans de grands hangars où ils sont triés puis mis en carton (Packhouse). Pendant près de 3 mois, on a emballé le précieux fruit néo zélandais.
Les + : Bonne ambiance, équipe cosmopolite, possibilité de faire beaucoup d’heure (et donc beaucoup d’argent).
Les – : Travail éprouvant physiquement et moralement (travail répétitif), planning soumis à la météo, cadence infernale imposée par la ligne motorisée, le bruit.
Le salaire : 16,50NZ$ /heure

kiwi packerkiwi packerkiwi packer

Re-Packer de kiwis

Après avoir emballé les kiwis, quelque semaines plus tard on ré-ouvrait les cartons pour checker les fruits et remplacer ceux qui étaient abimés.
Les + : Travail facile, équipe cosmopolite, planning non soumis à la météo.
Les – : Travail répétitif
Le salaire : 17,50NZ$ /heure

kiwi repackerkiwi repacker

Intéressé par un de ces jobs?

N’hésite pas à nous demander nos contacts par mail, on pourra également te donner quelques autres pistes…

HEY, ÇA TE DIS QU’ON T’EMMÈNE EN ROAD TRIP EN NOUVELLE ZÉLANDE AVEC NOUS!?

6 Commentaires

  1. Commentaire par Dani ABOU ZAKHAM

    Dani ABOU ZAKHAM Répodnre 18 septembre 2018 at 7 h 10 min

    Hey Je viens de lire votre blog c’est super styley!
    Je suis moi même en Nouvelle Zélande pour le WHV. Je suis actuellement à auckland en train de bosser pour uber eats mais je devrais bientôt enfin quitter cette ville.
    Quels sont les jobs que vous avez préféré faire ? le kiwi packing a l’air pas man ça vous dérange pas de m’envoyer des info? Ou autre chose aussi! Tout ce qui compte pour moi est de bosser avec des gens bon délire, m’amuser et mettre de côté pour voyager.
    Merci pour votre réponse

    Dani

    • Commentaire par Céline & Charlène

      Céline & Charlène Répodnre 18 septembre 2018 at 12 h 33 min

      Merci 😉
      Je pense que si tu veux vraiment bosser dans une ambiance bon délire, le picking est ce qu’il y a de mieux je pense… Pour trouver des contacts, jette un oeil au site picktheworld, tu auras les numéros et mail des contractors et les avis de ceux qui y ont bossé!

    • Commentaire par Alison

      Alison Répodnre 18 septembre 2018 at 16 h 51 min

      Super article je ne connaissais pas le re-packing! Dans quelle ville vous en avez fait? Si tu as encore des contacts ça m’intéresse je suis dans l’île du Nord avec mon copain et on cherche du boulot ^^ . Merci aussi pour les chiffres du budget ça nous permet de prévoir mieux la la suite

      • Commentaire par Céline & Charlène

        Céline & Charlène Répodnre 18 septembre 2018 at 22 h 04 min

        Je ne veux pas donner de contact directement sur le site pour ne pas qu’ils croulent sous les appels. C’était à Te Puke et je pense qu’il cherche encore du monde mais faut pas trainer (la saison se finit entre mi octobre et début novembre). Je peux te donner le contact en MP sur Facebook si tu veux 😉

  2. Commentaire par Gaël

    Gaël Répodnre 28 juillet 2019 at 17 h 36 min

    Franchement top l’article, votre blog m’apporte pas mal d’informations complémentaires pour ma préparation de janvier. Je vous en remercie !
    J’avais une petite question, avez-vous ouvert un compte bancaire là bas s’il vous plaît ?

    • Commentaire par Céline & Charlène

      Céline & Charlène Répodnre 18 octobre 2019 at 17 h 03 min

      Roo merci Gael.
      Alors oui on avait ouvert un compte là bas. En fait si tu as pour projet d’y travailler (comme nous), tu n’as pas le choix, les employeurs ne font des virements que sur des comptes néo zélandais. (chose normale puisqu’ils paieraient des énormes frais de virements internationaux 😉 )

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut
Partages