Cher Journal, on a passé 3 jours le long des ghats

Varanasi, à la vie, à la mort…

Varanasi, Inde

Arrivée l’avant veille à Delhi, on a passé la journée d’hier à visiter New Delhi, une douce introduction à l’Inde qu’on nous a promis intense. Nos premiers pas à Delhi se passent sans accro, et, malgré le bruit et la pollution, on ne reconnait pas l’Inde qu’on nous avait dépeint… Mais on te parlera de Delhi plus tard puisqu’on y retournera dans un mois, juste avant de s’envoler pour la Birmanie…
Aujourd’hui, on t’emmène à Varanasi… A ce moment de notre voyage, on ne le sait pas encore, mais Varanasi sera notre plus gros coup de coeur indien!
A la vie, à la mort… Varanasi est une ville tout simplement hors du commun…

JOUR 1 : NOTRE ARRIVEE A VARANASI

C’est après dix neuf heures de train couchette (le premier d’une longue liste) que nous arrivons à 7h du matin à la gare de Varanasi. On se dirige alors tranquillement mais surement en direction du parking, prêtes à en découdre avec les chauffeurs de tuk tuk, sûres de nous sur les prix (on peut être de redoutables comédiennes quand il est question de négocier). Ni une ni deux, on refuse les premiers tarifs et c’est seulement après 1min d’attente qu’on obtient la course pour 100INR/pers (alors qu’on nous en proposait 250…).
15min de tuk tuk plus tard, le chauffeur nous dépose à Gaudolia Crossing où l’accès est réservé aux piétons. En l’espace de 2 secondes, c’est comme si on avait été propulsées en Inde, la vraie, pas celle de New Delhi, pas celle de notre wagon de train réservée à la classe indienne la plus aisée, non, non… A jeun et la tête dans le cul, les 15 minutes de marches nécessaires pour rejoindre notre auberge seront quasi initiatiques… Les odeurs de fleurs se mélangent à celles d’urine, de cuisine, de déchets , d’excréments… En tongs, les deux pieds dans la bouse, les commerçants qui nous balaient les pieds en nettoyant leur devanture… La rue est un territoire qu’ici tout le monde doit se partager : chiens errants, singes, vaches sacrées, magnifiques jeunes femmes au sari coloré et scintillant, gamins des rues à la tignasse ébouriffée, marchands ambulants, plus tard on croisera même un homme décédé…

Il est tôt lorsqu’on arrive à l’hôtel, mais à notre grande surprise notre chambre est déjà prête, et pour une fois on peut dire qu’on a de la chance puisque depuis notre fenêtre, on a une vue imprenable sur le Gange… On pose nos sacs, éblouies par la beauté de la réflection du soleil sur ce fleuve si mystique, on a hâte d’aller découvrir le coeur de Varanasi mais, l’estomac vide,  on décide d’aller prendre notre petit déjeuner. Là encore, une très bonne surprise nous attend…Le restaurant sur le roof-top de notre hôtel est le Aadha Aadha Café, l’un des meilleurs et des plus mignons de la ville et il est tenu par une française… Petit dej’ au top, vue sur la ville et le Gange , singes aux fenêtres… Namaste Varanasi…

On passe le reste de la journée à chiller, repos et bonne table (Keshari Restorant), mais on s’offre quand même une courte sortie en fin d’après midi pour découvrir les ghats, ces escaliers qui bordent les rives du Gange et où toutes les cérémonies sacrées semblent s’articuler.

VaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasi

JOUR 2 : LES GHATS DE VARANASI LA NUIT

VaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasi

De bon matin, on décide de se rendre au  temple de Kashi Vishwanath, oui mais voilà… dans deux jours le festival du Dev Diwali battra son plein, et la ville est déjà en ébullition, des milliers d’indiens sont venu célébrer cet évènement hindou unique dans le pays  et bon nombre d’entre eux en profitent pour effectuer un pèlerinage dans ce temple (un des plus important du pays). Plusieurs portes permettent d’accéder au temple, la numéro 2 est celle par laquelle les étranger sont autoriser à entrer. JAMAIS nous n’avons vu des files d’attentes aussi longues au quatre coins d’un quartier. Tout le monde en file indienne (sans mauvais jeu de mot ;-)  …) sur plusieurs kilomètres, des offrandes plein les mains. On apprendra plus tard que certaines personnes peuvent attendre jusqu’à 24h avant de pouvoir y pénétrer. Gênées de devoir passer devant tout ce monde (c’est ainsi en Inde, les étrangers ont accès à tous les sites en priorité) et un peu inquiètes à l’idée de se retrouver « coincées » dans le temple au milieu de ces milliers de fidèles, on décide finalement de faire demi-tour. Sur le chemin, on flâne dans les ruelles du marché de Vishwanath : « Alibaba Pants », bijoux, épices, souvenirs, on y trouve de tout. A midi on s’offre notre premier Masala Dosa (une crêpe indienne croustillante fourrée aux légumes et aux épices) au Ayyar’s Cafe.

A 17h30, on a rendez vous avec Gaurav pour un tour privé en barque sur le Gange, le long des ghats.
La nuit est déjà bien installée, tous les ghats sont illuminés. On s’arrête d’abord au Manikarnika Ghat, le ghat crématoire le plus important de la ville. Nous sommes sur l’eau, à quelques mètres seulement de plusieurs buchers. Les crémations ont ici lieu 24h/24. Les flammes hypnotisantes enveloppent les corps présentés dans des linceuls et recouvert de fleurs. Aucune odeur de chair brulé n’est perceptible, rien n’est morbide, bien au contraire, c’est un très bel hommage des familles aux défunts auquel nous assistons. La découverte de ces buchers est d’autant plus impressionnante et importante pour nous, puisque dans notre profession nous côtoyons régulièrement la mort et, nous aussi, nous effectuons certains rituels très différents mais dans le même but, accompagner et accomplir les derniers souhaits du défunt et de sa famille. Dans la religion hindouiste, ce rituel est d’autant plus important qu’il permet d’accéder à la réincarnation…
En effet, pour y avoir accès, un hindou doit venir de son vivant à Varanasi et se baigner dans l’eau du Gange, il doit ensuite y retourner une fois mort, où son corps sera brulé sur les rives du fleuve avant que ces cendres soient jeter à l’eau…

Toujours dans la barque, on longe les ghats, entourés par des centaines de bougies qui flottent sur l’eau (offrande faite contre la réalisation de l’un de ses souhaits). Arrivé au niveau de Dashashwamedh Ghat, la cérémonie du Gange bat son plein. Des prêtres effectuent devant des milliers de fidèles et de touristes ce qu’ils appellent le Ganga Aarti, un rituel hindou célébrant la déesse mère « Ganga ». Lumières, bougies, encens et chants… Le spectacle est enivrant et malgré la foule, on ne s’en lasse pas.

JOUR 3 : LEVER DU SOLEIL SUR LES GUATS ET VISITE GUIDEE DE VARANASI

Il est 5h30 du matin quand nous retrouvons à nouveau Gaurav devant l’hôtel. Une fois de plus, on embarque dans un petit bateau pour remonter les ghats un à un pour découvrir le Gange, sous une toute autre facette.
Le matin les hindous se livrent à un rituel majeur, la Pooja. Cette baignade à l’aube permet de purifier son âme en s’immergeant 3 fois de suite puis en avalant l’eau du fleuve sacré. Il règne à Varanasi une atmosphère, une vibration sans pareil, capable d’arracher tes tripes et ton coeur…
7h, le soleil s’est levé, la ville s’anime doucement, on descend alors de l’embarcation pour aller prendre notre petit déjeuné. C’est à 8h qu’on repart toujours en compagnie de Gaurav à la découverte, à pied cette fois, du quartier nord de la ville. On retourne au Manikarnika Ghat (celui dédié à la crémation), où il nous explique pendant près d’une heure tout ce qu’il y a à savoir sur la mort dans la religion hindouiste. On retiendra entre autre que les femmes ne sont pas autorisées à être présentes pendant la crémation et que les corps des femmes enceintes et des enfants ne sont jamais brûlés mais coulés au milieu du Gange…
Aux côtés de Gaurav, on marche le long des ghats où les habitants ont pour habitude de laver leur linge et de se doucher…  On découvre également plusieurs temples publics et privés en chemin, Céline joue à la roulette russe avec ses intestins, en dégustant dans de petits stands de rue un thé Chaï puis un petit déjeuner typique indien à base de pois chiche et de piments. On se perd durant près d’1h30 dans un dédale de ruelles où les scènes de vie se suivent mais ne se ressemblent pas… On boit les explications de Gaurav, passionné de sa ville natale et de sa culture, même si à plusieurs reprises il nous fait un peu grincer des dents par son machisme et son rapport à l’argent…
On finit cette visite guidée par le marché au fleur de Varanasi et le Vishwanath Market, où nous avions déjà passé pas mal de temps la veille.  A 11h30, on se sépare de Gaurav, la tête bien remplie et les yeux toujours aussi ébahis par le « spectacle » continu que nous offre Varanasi.

A 12h on tombe par hasard sur le Shree Cafe, une très bonne adresse économique, puis on se dirige tranquillement vers le Blue Lassi Shop, une adresse que 2 amies italiennes rencontrées en Nouvelle Zélande nous avait vivement conseillé. Effectivement, ici les lassis sont à tomber par terre, bien que l’échoppe ne soit pas très attrayante… Le ventre bien rempli, on rentre à l’hôtel en attendant 18h, l’heure à laquelle recommence la cérémonie du Gange, et oui, on te l’a déjà dit, on ne se lasse pas de cette atmosphère mystique!

VaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasiVaranasi

VARANASI, nos infos utiles

OU DORMIR A VARANASI?

Baba Guest House (Munshi Ghat, D 20/15). Chambre double standard avec salle de bain privée (eau chaude), vue sur le Gange (on a eu de la chance), 595INR/nuit.

OU MANGER (bon et pas cher) A VARANASI?

Aadha – Aadha Café situé sur le roof top du Baba Guest House. Ouvert par Raju un indien de Varanasi et par Emi, une française originaire de Bretagne. Ils proposent des plats indiens et des pâtisseries françaises excellentes! Ils ont aussi créé une ONG : Zindagi Association (www.zindagi-association.com). Grâce à elle, ils ont ouvert une école qui accueille 40 enfants tous les jours (repas, frais de scolarité et assistance médicale). Ils soutiennent aussi l’égalité des genres et tentent de promouvoir le travail des femmes. 5% de l’addition sont reversés directement à l’ONG. Le lieu est très beau et au clame avec vue sur le Gange. Une carte fidélité est proposée, et donne droit à des réductions après 5 visites seulement.
Une adresse à ne pas rater!

The Keshari Restaurant (D 14/8 Teri Neem )
ATTENTION un autre restaurant a presque le même nom sur la rue principale, mais la bonne adresse est située juste après dans une ruelle parallèle à la rue principale et se trouve au rez de chaussé. Adresse connue des indiens, plus de 40 curries au Paneer à la carte, c’est excellent! Curries entre 130 et 200 INR.

Blue Lassi Shop (CK 12/1 Kachowri Gali Chowk)
Perdu dans les petites ruelles du Nord de Varanasi, près du temple de Vishwanath, cette petite échoppe fait les meilleurs Lassi de Varanasi et peut être même d’Inde. Beaucoup de combinaisons de fruits sont disponibles.Prix entre 40 et 90 INR. Frais, gourmand & copieux.

Blue Lassi Shop VaranasiBlue Lassi Shop VaranasiBlue Lassi Shop Varanasi

Ayyar’s Café (Dashashwamedh Ghat Rd)
Petit restaurant vieillot situé juste en face de la ruelle où se trouve The Keshari Restaurant, au fond d’un petit centre de vente de textile. Il propose des combos à 100INR avec café, Masala Dosa, etc! Très bon, le personnel est au petit soin et niveau tarif c’est imbattable!

Shree Café (D15/2, Manmandir Gali)
Plats indiens délicieux, entre 90 et 300 INR, convient pour les petits budgets!

VARANASI AVEC UN GUIDE?

On a choisi l’agence Varanasi Ganga Tour (www.varanasigangatour.com) qui est géré par Gaurav. C’est lui qui prend en charge ses clients pour les visites. Gaurav est vraiment un guide que l’on recommande surtout si comme nous tu veux en savoir plus sur les rituels de vie et de mort ayant lieux à Varanasi.

Prix négocié: 4600INR/2pers pour les deux sorties. (incluant 2 sorties d’1h30 en barque sur le Gange, une de nuit et une au lever du soleil, ainsi que 3h30 de marche à travers la ville, les entrées payantes aux temples et le coût des dégustations)
Gaurav propose plusieurs tours qu’on te laisse découvrir en détails sur son site.

VISITER VARANASI

VISITER VARANASI, MAINTENANT C’EST TON TOUR!

Voilà, il ne te reste désormais qu’à visiter Delhi et à écrire ta propre aventure. Et… Si tu as des bons plans ou des idées de visites immanquables, n’hésite surtout pas à revenir les partager ici!

Nos voyages en direct sur Facebook et Instagram!
Abonne toi et ne rate aucune de nos STORIES QUOTIDIENNES! 
Et ça nous fera plaisir, alors si tu veux nous donner un peu de bonheur tu sais ce qu’il te reste à faire ;-) Ah et… N’hésite pas à nous laisser un COMMENTAIRE! Les questions, les réflexions, les compléments d’infos, les conseils, les invit’ pour boire un verre… On accepte tout!

Allé en haut
Partages