3 SEMAINES EN NOIR ET BLANC

Cambodge

Voir notre itinéraire

Notre voyage au Cambodge en bref

Après avoir passé 23 jours au Cambodge on a encore bien du mal aujourd’hui à se positionner… On a aimé? Ou pas? Difficile de trancher, une chose est sûr, le Cambodge ne nous a pas laissé de marbre, jouant sans cesse avec nos émotions… Pendant ces 3 semaines on a cumulé les expériences, les bonnes et les mauvaises surprises…Mensonges, arnaques, abandon en bord de route au milieu de nulle part, « tête à tête » avec un revolver le soir de Noël, bakchichs, marchandages un tantinet agressifs… Alors qu’on aurait pu être tentées de passer rapidement la frontière en direction du Laos, au Cambodge on a tout de même vécu quelques expériences uniques, exceptionnelles qui nous ont retenu malgré tous ces désagréments…

Jours de voyage

Et des centaines de km parcourus sur des routes non goudronnées chaotiques…

temples

Bon c’est vrai on exagère peut être un peu, mais au Cambodge, des temples… même quand y en a plus, y en a Angkor… ;-)

Le budget de notre voyage au Cambodge

Détail du budget (en DOLLARS US)

Transport 233$
Hébergement 165$
Vie quotidienne (Alimentation + Tabac + Lessives) 412$
Visites + Activités 326$

Activités à la une

Testées / Approuvées : On te dit tout de nos activités coups de coeur au Cambodge!

Cours de cuisine Nary Kitchen Blog Voyage

3 semaines au Cambodge, notre itinéraire détaillé

Et rien que pour toi, on y a glissé tout plein d’infos utiles…

Cambodge

Phnom Penh

Débuter notre trip en Asie du Sud Est par la visite de Phnom Penh, franchement on ne pouvait pas faire mieux! A pied et en tuk tuk, on a découvert la ville, ses rues poussiéreuses, ses marchés colorés, le palais royal mais aussi et surtout le tristement célèbre S21. En effet, commencer son voyage au Cambodge par Phnom Penh c’est avoir la possibilité d’en apprendre plus sur le passé (plutôt récent d’ailleurs) d’un pays qui panse encore ses blessures de guerre!

Le musée Tuol Sleng S21 nous a livré une face sombre du Cambodge, on y a découvert avec émotion et effroi, les horreurs qu’ont vécu les cambodgiens sous le régime de Pol Pot, qui ne sont pas sans rappeler celles endurées par nos aïeuls sous Hitler. Aussi noire soit elle, cette introduction nous semblait nécessaire pour mieux cerner l’histoire et le quotidien de ces cambodgiens qu’on allait rencontrer les jours suivants.
 

TARIFS

– Course en tuk tuk en ville : entre 1 et 2,5$
– Entrée du Palais Royal : 13$/ personne
– Entrée du S21 : 6$/ personne

S21 Cambodgeinterrogatoire S21 CambodgeS21 Phnom PenhS21 Cambodgecellules S21 cambodgeS21 Cambodgevictime S21 Cambodgevictimes S21 Cambodge

Cambodge

Le village flottant de Kompong Luong

On s’était promis d’aller observer de près le quotidien des cambodgiens qui ont choisi de bâtir leur maison sur les eaux du Tonlé Sap, le plus grand lac d’Asie du Sud Est, qui permet à des milliers de cambodgiens de vivre pour ne pas dire survivre dans ce pays où l’on croise la pauvreté à chaque coin de rue.
Naviguer à travers les « ruelles » du village flottant de Kompong Luong, est une expérience authentique, certainement bien différente de celles proposées par les villages situés à proximité de Siam Reap bondés de touristes. Ici la vie s’écoule paisiblement, rien n’est théâtralisé, les locaux nous saluent, surtout les enfants mais personne ne nous demande d’argent (chose récurrente au Cambodge), comme s’ils avaient compris que les voyageurs passant par leur village voulait fuir autant que possible le tourisme de masse et ses méfaits…
Lieu de culte, école, supermarché, station essence et même une boutique de smartphone!… ce village flottant n’a décidément rien à envier à ces voisins installés sur la terre ferme.
On a un peu halluciné de voir les gamins jouer dans les ruelles inondées pourtant envahies de caïmans et se jeter du haut de pontons de fortune! Cela ne fait aucun doute qu’ici les enfants ne sont pas élevés dans ce cocon hyper protecteur commun dans nos pays occidentaux, qu’on a personnellement toujours trouvé insensé.

OU DORMIR ?

Il n’ a que 2 guesthouses à Krakor (le village terrestre le plus proche situé entre 2 et 7km en fonction du niveau du lac), on a dormi à Paris Gueshouse où nous étions les seules pensionnaires cette nuit là. Les chambres sont rudimentaires (eau froide) mais propre et les propriétaires, même s’ils ne parlent pas un mot d’anglais, sont des gens adorables.
8$ la nuit (chambre double avec ventilateur)
Situé le long de la grande rue, en face de la station essence

COMMENT ALLER AU VILLAGE FLOTTANT DE KOMPONG LUONG ?

– Prendre un bus de Phnom Penh à Krakor (de 8 à 10$)
– Trouver un tuk tuk dans la rue principale de Krakor pour rejoindre les rives de Kompong Luong (on a payé 8$ aller retour après une longue négociation, le chauffeur a patienté le temps que l’on découvre le village flottant).
– Puis louer les services d’un chauffeur de pirogue (10$ l’heure)

village flottant de Kompong Luongvillage flottant de Kompong Luongvillage flottant de Kompong Luongvillage flottant de Kompong Luongvillage flottant de Kompong Luong

Cambodge

Battambang

En toute sincérité, on s’était arrêtées à Battambang juste pour que le trajet en bus en direction de Siem Reap nous paraisse moins long. Très vite conquises par la ville et les activités qu’elle propose on y a finalement passé 3 jours…

Le lendemain de notre arrivée, on louait les services d’un chauffeur de tuk tuk pour la journée (10$), bien décidées à rejoindre Phnom Sampeau, une colline sacré au sombre passé.
En plus d’y trouver plusieurs temples, des statues de Bouddhas en très bon état, des dizaines de singes en liberté et une vue imprenable sur la vallée en contrebas, on y a surtout découvert l’existence des Killing Caves, ces grottes, où il y a quelques années, les khmers rouges faisaient disparaitre les corps de leurs victimes après les avoir massacré!

A la nuit tombée, alors qu’on rejoignait notre chauffeur, on a assisté à la sortie de milliers de chauves souris de la Bat Cave, une envolée impressionnante et plutôt bruyante qu’on est pas prêtes d’oublier tant les chauves souris étaient nombreuses! On ne les a d’ailleurs pas quitté du regard pendant plusieurs kilomètres alors que notre tuk tuk avait repris la route en direction de Battambang, puisqu’elles semblaient voler dans la même direction que nous…

Le lendemain, on retrouvait Toot, devant Nary Kitchen, le restaurant qu’il tient avec sa femme, pour un après midi et un début de soirée placé sous le signe de la gourmandise… Et oui… on s’est initié à la cuisine cambodgienne et on doit dire qu’on a vraiment apprécié cette expérience!!
On te raconte tout en détail ici!

OU DORMIR A BATTAMBANG ?

Propre, tenue par une famille très sympathique, et idéale pour les très petits budgets, la Tomato Gueshouse propose des chambres simples mais très confortables.
Nuit en chambre double : 4$

Phnom SampeauPhnom SampeauPhnom SampeauPhnom SampeauPhnom SampeauPhnom SampeauPhnom SampeauPhnom SampeauPhnom Sampeau

Cambodge

Siem Reap et les temples d’Angkor

Evidemment, il nous était inconcevable de voyager à travers le Cambodge sans explorer les temples millénaires d’Angkor…
Il existe plusieurs pass pour découvrir les temples, on a opté pour celui de 3 jours pour avoir le temps de se rendre dans les temples les plus célèbres mais aussi dans ceux plus éloignés qui sont aussi les moins visités, et ce, sans avoir à courir d’un temple à l’autre!
Pour rejoindre les temples il nous fallait alors un moyen de transport… Nos jambes? Un vélo? Une mobylette électrique? On a finalement choisi, une fois de plus, de s’offrir les services d’un tuk tuk mais il a fallu batailler ferme et ce, pendant près d’une heure pour avoir un tarif qu’on estimait réglo : 40$ pour 3 jours, en incluant les temples les plus éloignés sans suppléments! Vendu! En réalité, surtout la 1ere journée, notre chauffeur nous a rendu complètement folles, n’en faisait qu’à sa tête et a essayé à plusieurs reprises d’augmenter la note… Voyant qu’on ne lâcherait rien, il a fini par se résigner et on a enfin pu profiter pleinement de notre visite!

Héritage historique impressionnant par sa taille, son étendu et sa capacité à perdurer pendant tant d’années, le site d’Angkor n’a pourtant pas été à la hauteur de nos attentes… Ce qui noircit ce tableau pourtant si parfaitement dessiné c’est l’Homme… Foutu bipède… Beaucoup trop de touristes au mètre carré (les minettes en débardeurs qui posent tous les 10 mètres pour un selfi on en parle!?), des vendeurs de souvenirs agressifs lorsque l’on s’approche pour regarder (parce qu’ils ont insisté) mais qu’on achète rien finalement (surtout aux prix affichés…), devoir fuir les espèces de pseudos moines et leurs maudits bracelets, avoir cette pesante impression de n’être qu’un porte feuille, une vraie vache à lait…
Alors oui, oui on a aimé mais visiter les temples d’Angkor c’est quand même usant… Mentalement usant, totalement décontenançant…
Et puis… Afin de préserver le site, on espère que les autorités du pays essaieront d’en limiter l’affluence, peut être en instaurant des quotas comme sur d’autres sites classés, parce qu’à ce rythme là, ces temples qui ont pourtant survécu aux attaques des khmers rouges risquent de tomber sous le joug d’un tourisme de masse non réglementé…

TARIFS :

Entrée au site d’Angkor : 
Les prix ont augmentés considérablement en 2017…
Pass 1 jour : 37$
Pass 3 jours : 62$
Pass 7 jours : 72$

Location d’un tuk tuk :
12 à 15$ par jour

En ce qui concerne Siem Reap, même si on ne lui pas trouvé de charme particulier (il faut dire qu’on s’est contenté d’arpenter les quartiers touristiques, et ce, plutôt rapidement, on tient à souligner que c’est peut être l’endroit le plus propice aux bonnes affaires en ce qui concerne l’achat de souvenirs au Cambodge… Ne pas tenir compte des prix affichés, faire jouer la concurrence, marchander ferme mais toujours avec le sourire… Il est assez facile de diviser les tarifs affichés par 5…

Temples d'AngkorTemples d'AngkorTemples d'AngkorTemples d'Angkorsculpture AngkorTemples d'AngkorTemples d'AngkorTemples d'AngkorTemples d'AngkorTemples d'AngkorTemples d'AngkorTemples d'Angkor

Cambodge

Kep et Kampot

Après plus de 12h de bus sur un route chaotique, à demi couchées dans ce qui s’apparentait plus à une soute à bagage qu’à un VIP bus aux couchettes top confort (c’est ainsi qu’on nous l’avait vendu… RrRrRr) on arrivait enfin à Kampot, bien loin de toute l’agitation d’Angkor…
Un seul objectif : changer de décor, retrouver du calme et de l’authenticité… Après une heure de recherche, on posait nos sacs au Bungalow Kampot River, un petit coin de paradis en bord de rivière dont on ne ressortirait pas, du moins pas ce jour là… Boeuf Lok Lak, hamac et hutte en Bambou… Redéfinir le bonheur…
On a vite pris goût à se laisser vivre, les jours se ressemblaient ou presque… On a tout de même quitté notre tanière pour jeter un coup d’oeil aux alentours de Kampot et de Kep…. Temples, plantations de poivres, pêche aux crabes, marché aux poissons… On a bien sur dégusté le plat le plus célèbre de la région… Le crabe de Kep et le poivre de Kampot sont deux mets d’exception, à la renommée mondiale, alors imagine le mariage des deux… On en salive encore…
Pour continuer dans la détente on souhaitait prendre la mer jusqu’à l’île du lapin accessible facilement depuis Kep mais les eaux, agitées ces jours là, rendaient impossible la traversée… Tant pis… on est alors retournées chiller au bord de notre rivière…

INFOS PRATIQUES:

Dormir au Bungalow Kampot River :
Bungalow rudimentaire en bambou avec lit double et ventilateur / salle d’eau attenante (eau froide)
5$ la nuit

Tour d’une journée pour découvrir les environs (trajet A/R pour l’île du lapin compris) : 15$/ personne
Il est aussi de possible de louer des vélos et des scooters.

Environs de KampotPêcheurs à KepPêcher à KepMarché au poissons à KepMarché au poissons à KepBrochettes de poissons à Keppoivre de KampotCrabe au poivre de kampot

Cambodge

Sen Monorom

Faire un détour vers l’Est du Cambodge… Rares sont les touristes qui osent s’aventurer dans cette région… Il faut dire que ce n’est pas la plus accessible, par exemble Sen Monorom n’est desservie qu’une fois par jour (voir tous les 2 jours en fonction de la saison)…
Oui mais voilà…
Randonner dans le Mondulkiri, se baigner avec les éléphants et dormir dans un lodge rustique en pleine jungle… Une région avec de telles promesses, non, on a pas pu résister…
On te raconte tout de ces 2 jours passés dans la jungle, avec les éléphants, avec l’association Mondulkiri Project!

Cambodge

Kratie

Passer Noël dans le Mondolkiri ne nous enchantait pas franchement, on a donc décidé de rallier Kratie avec Gaël, Mel et Cynthia nos compagnons de trek dans le Mondolkiri, pour festoyer ensemble dans une ville qu’on imaginait plus vivante…

A notre arrivée on a vite compris que ce ne serait pas la grosse teuf mais on a joué le jeu et préparé notre Noël du bout du monde, séparés en 2 groupes à la recherche de petits cadeaux à s’offrir…
Un mauvais vin, un pâté de fois gardé précieusement de côté pour l’occasion (qui a fait le bonheur de nos compères sur les routes depuis presque un an…), et des pâtes bolo (à la crème!?) en guise de festin, à 22h30 alors que les propriétaires du resto installaient sans complexe leur lit au milieu de la salle de réception (!?) on rejoignait les rives du Mekong pour finir la soirée avec quelques bières… Mauvaise idée…

C’est cette nuit là qu’on s’est retrouvé nez à nez à deux reprises avec des armes à feu entre les mains de cambodgiens qui ne semblaient plus être eux même… On l’avait lu, mais envahie par l’euphorie des fêtes de Noël, on l’avait bêtement oublié… Non, on ne sort pas la nuit au Cambodge (à part dans certaines rues ultra touristiques de Siem reap et de Phnom Penh).
Plus de peur que de mal, on a fini la soirée tous réunis dans notre hôtel alors qu’on en avait réservé 3 différents mais qu’il était impossible pour nos compagnons de route de se rendre à leur adresse, à cette heure, sans craindre pour leur sécurité…

Le lendemain on retrouvait nos collègues de galère sur la terrasse de l’hôtel, tous s’apprêtaient à quitter la ville le lendemain matin.
Avant de se quitter, on a passé l’après midi tous ensemble, légèrement en retrait de la ville, on a embarqué sur une pirogue motorisée pour parcourir les eaux plutôt calmes du Mekong à la recherche de dauphins d’Irrawaddi, une espèce en voie d’extinction, qui peuplent principalement certaines eaux du Cambodge et du Laos. On a eu la chance de les apercevoir à plusieurs reprises mais on a eu bien des difficultés à capter l’instant avec nos appareils photos…

Voir les dauphins d’Irrawaddy à Kratie :

– Prendre un Tuk Tuk (compter 10$ l’aller retour, qu’il est possible de partager à plusieurs, à 5 c’était plutôt rentable).
– Location d’une pirogue motorisée (avec chauffeur) : 7$ par tête pour environ 1h30 de navigation.

Dauphins KratieDauphin d'Irrawadi à KratieDauphins KratieDauphins KratieDauphins Kratie

 NEXT STOP… RDV AU LAOS !

6 Commentaires

  1. Commentaire par Joëlle

    Joëlle Répodnre 19 novembre 2017 at 16 h 50 min

    Bonjour,
    Sympa votre récit 🙂
    Petite question: vous souvenez-vous où vous avez dormi à Siem Reap et à Phnom penh?
    J’avais déjà la Tomato Gh de Battambang dans ma liste, alors je me dis qu’on doit avoir le mêmes critères pour choisir où dormir 😉
    Merci!

    Joelle

    • Commentaire par cherjournal

      cherjournal Répodnre 27 février 2018 at 23 h 33 min

      Merci! 😉
      En toutes sincérités les auberges où nous sommes restées à Phnom Penh et à Siem Reap n’était pas dingues, on a donc retenu ni leurs noms ni leurs adresses désolé

  2. Commentaire par Dragus

    Dragus Répodnre 21 janvier 2018 at 22 h 08 min

    Merci pour avoir partagé ces infos vous êtes super

    • Commentaire par cherjournal

      cherjournal Répodnre 27 février 2018 at 23 h 24 min

      Merci 😉
      Au plaisir!

  3. Commentaire par Nana

    Nana Répodnre 13 mars 2018 at 16 h 01 min

    Vous avez dû avoir vraiment peur par moment là-bas ! Personnellement, je souhaite aller au Cambodge surtout pour visiter les fameux temples et la ville Battambang. Ce sont mes principales motivations pour ce pays 😉

  4. Commentaire par Apolline

    Apolline Répodnre 17 mai 2018 at 11 h 13 min

    Merci pour cet article et pour toutes les infos qui y sont données, y compris sur votre budget !

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut
Partages