Chili : Budget Itinéraire & Récit

TOUR DU MONDE 2017 - 2019 : ETAPE N°4

Voir la carte

NOTRE VOYAGE AU CHILI EN BREF

Après avoir quitté la Bolivie et fait un court passage par Salta (en Argentine), on rejoignait la 4ème destination de notre tour du monde, le Chili. Après avoir passé plus de 5 semaines en son sein on peut te dire que le Chili, ce long pays côtier dont on entend finalement peu parler dans l’hexagone, est une véritable Merveille!!
On a ressorti fièrement nos chaussures de rando, nos rêves d’aventure et nos envies de grands espaces et on a pris un plaisir non dissimulable à explorer le pays du Nord au Sud tout en s’offrant une incartade sur la lointaine Ile de Pâques, un rêve commun qu’on ne pensait pas réaliser de si tôt avant notre rencontre… Et comme si le Chili ne se suffisait pas à lui même, c’est ici qu’on a fait la plus belle rencontre de ce premier chapitre de notre voyage au long court…
Bon allez, et si on te racontait tout de notre destination coup de coeur d’Amérique du Sud!?

Semaines de voyage

Et on te le dis, ça peut paraître beaucoup mais NON ce n’est pas assez… Oui oui on en redemande!!

Moais

recensés à ce jour. L’île de Pâques, une destination quasi mystiques…

H

passées dans les transports (et même un peu plus…) Le Chili se mérite…

Chili

Bon on est toujours là, il semblerait qu'on ait survécu à notre 1er cyclone ;-)
Du coup comme promis elle est enfin là, même si elle s'est faite beaucoup attendre… On est ravie une fois de plus de partager en vidéo une partie de nos aventures avec vous, d'autant plus que cette fois on parle du Chili, notre destination coup de coeur d'Amérique du Sud!!
Et demain matin, c'est l'intégralité du récit de notre périple au Chili qu'on mettra en ligne sur le blog, il va falloir faire preuve d'un peu de patience encore… ;-)
On attend vos retours!
Chile Travel
Avec Céline Donzel et Charlène Zybala

Publiée par Cher journal sur mercredi 31 Janvier 2018

Le budget de notre voyage au Chili

Détail du budget (en CPL) 1€ = 740CPL

Transport 327080CPL
Hébergement 557502CPL
Vie quotidienne (Alimentation + hygiène + frais bancaires) 364411CPL
Visites + Activités 551000CPL

PLUS D’UN MOIS AU CHILI, NOTRE ITINÉRAIRE DÉTAILLÉ

Et rien que pour toi, on y a glissé tout plein d’infos utiles…

Chili : Budget Itinéraire & Récit

San Pedro de Atacama

Arrivées par la petite porte, San Pedro de Atacama nous a offert une drôle d’impression… Elle semblait vide, éteinte, pour ne pas dire déserte… En arrivant à la guesthouse qu’on avait repéré quelques jours plus tôt on a été presque rassurées de voir que nous n’étions pas seules… On a vite compris que nous étions simplement en dehors du centre touristique et que la ville était en réalité plutôt animée pour ne pas dire bondée de voyageurs… Ils étaient juste tous regroupés dans les 3 principales artères du centre! Au bout de 2 jours on s’est d’ailleurs rapprochées nous aussi du coeur brulant de la ville, non pas que la situation géographique plutôt en retrait de l’agitation de notre auberge nous gênait, non… On l’a quitté pour d’autres raisons dont on te reparlera un peu plus bas dans les infos pratiques…
Pour te remettre dans le contexte nous avions quitté le Sud Lipez et le Salar d’Uyuni quelques jours auparavant, nous avions alors eu notre dose de geysers et de lagons multicolores ; on a donc tourné le dos assez facilement aux multiples tours proposés par les agences de San Pedro (bien plus chers qu’au Pérou et en Bolivie) préférant louer des VTT pour les 3 jours suivants pour explorer nous même les alentours…

OU DORMIR (pas cher) A SAN PEDRO DE ATACAMA?

Hostal Casa Campestre (Calle Caracoles #66)
9375 CPL/pers en dortoir de 6, salle de bain avec eau chaude, extérieur agréable

OU NE PAS DORMIR? A FUIR…
Aji Verde Hostel (Ckilapana #69)
Personnel antipathique et voleur (ils ont tenté de nous faire payer 2 fois la nuit, prétextant que nous ne l’avions pas payé, nous demandant pour preuve le reçu qu’ils avaient refusé de nous donner la veille nous certifiant qu’on le recevrait pas mail… Très sale, cuisine à vomir…)

INFOS PRATIQUES :

Location de vélo : 4000 CPL/pers les 6h

Chili : Budget Itinéraire & Récit

Vallée de la Lune

Le premier jour on a pédalé à travers les paysages immenses et désertiques de la Vallée de la Lune, accompagnées (comme souvent c’est le cas depuis qu’on est arrivé en Amérique du Sud) de deux chiens errants, nos chiens du jour (c’est ainsi que nous les avons baptiser). Après quelques heures d’effort sous une chaleur écrasante, on finissait par prendre une pause pour manger et boire. Pour l’anecdote, Cé a trouvé judicieux ce jour là de prendre soins de nos compagnons à 4 pattes en leur offrant 1l d’eau, il nous en restait alors un seul pour 2… Autant de te dire que les derniers kilomètres ont été rudes…
En visitant la vallée de la Lune par nos propres moyens et en pleine journée on a évité les cars de touristes qui se ruent pour observer le coucher du soleil, et se retrouver seule au milieu de tels paysages semblant s’étendre à l’infini a quelque chose de spécial, presque quelque chose de mystique!

INFOS PRATIQUES :

Location de vélo : 4000 CPL/pers les 6h
Tarif d’accès à la Vallée de la Lune : 3000 CPL/pers

vallée de la lune san pedro de atacamavallée de la lune san pedro de atacamavallée de la lune san pedro de atacamavallée de la lune san pedro de atacamavallée de la lune san pedro de atacama

Chili : Budget Itinéraire & Récit

Quebrada del Diablo

Le deuxième jour après avoir roulé quelques kilomètres sous une chaleur plus étouffante encore que la veille et traversé 2 rivières à vélo, on a pédalé a vive allure entre les roches de la Quebrada Del Diablo, un canyon aux tons ocres tout aussi désertique que sa voisine lunaire. Alors que nous n’étions au Chili que depuis 2 jours, on craquait déjà sur ce pays qui nous réservait encore de bien belles surprises…

INFOS PRATIQUES :

Location de vélo : 4000 CPL/pers les 6h
Tarif d’accès à la Quebrada del Diablo : 2000 CPL/pers

Quebrada del diablo san pedro de atacama blog chiliQuebrada del diablo san pedro de atacama blog chiliQuebrada del diablo san pedro de atacama blog chili

Chili : Budget Itinéraire & Récit

Vallée de la Mort

Le dernier jour, après avoir loué une sandboard en ville (planche de surf adapté à la glisse sur sable), on a rejoint à vélo les dunes de sable de la Vallée de la Mort. Si on avait déjà expérimenté la sandboard en Australie on ne l’avait utilisé qu’en mode luge, cette fois on s’apprêtait à rentrer dans la cour des grands! Avant de se la jouer rider pro il nous fallait déjà rejoindre le sommet de la dune, quelques dizaines de mètres plus haut… sans remontée mécanique cela va de soit…
Arrivée en haut, on était déjà mortes de fatigue (et fouettées par le sable propulsé par des bourrasques de vent incroyable) alors qu’on ne s’était pas encore élancée dans le sable brulant. Mettre son casque, resserrer les chaussures, fermer les attaches, tenter de se mettre debout, retenter, tenter une énième fois et enfin s’élancer… Avant de retomber quelques mètres plus bas, recommencer… 
Si Cé s’en est plutôt bien tirée, je m’en suis pas mal sorti non plus pour une première sur une planche de surf, quelques mètres de descentes sans chuter c’était déjà pas si mal après tout…
Cuisses en feu, fessiers talés, ces 3 jours sportifs semblait avoir laissé quelques séquelles à nos corps déjà bien fatigués mais les souvenirs qu’ils nous ont laissé valaient bien quelques douleurs finalement très vite oubliées!!



INFOS PRATIQUES :

Location de vélo : 4000 CPL/pers les 6h
Tarif d’accès à la Vallée de la Muerte / Marte: 3000 CPL/pers
Location de sandboard : 2500 CPL pour 6h

Vallée de la muerte sandboard san pedro de atacama blog chiliVallée de la muerte sandboard san pedro de atacama blog chiliVallée de la muerte sandboard san pedro de atacama blog chiliVallée de la muerte sandboard san pedro de atacama blog chiliVallée de la muerte sandboard san pedro de atacama blog chiliVallée de la muerte sandboard san pedro de atacama blog chili

Chili : Budget Itinéraire & Récit

La Vallée de l’Elqui

Après tant d’effort on aspirait qu’à chiller quelques jours et la vallée de l’Elqui semblait être la destination qu’il nous fallait! 17h de bus plus tard on arrivait à la Serena, ville côtière sans charme particulier qui se targue d’être la porte d’entrée de la Vallée de l’Elqui. Alors que de nombreux backpackers réservent leurs tours d’une journée dans la vallée avant de continuer vers le Sud, on a décidé d’aller capter l’atmosphère de cette région en s’y rendant par nos propres moyens.

OU DORMIR (pas cher) A LA SERENA?

Hostal El Arbol (Edwardo de La Bara 29)
8500 CLP/pers en dortoir de 8, gérante et personnel incroyablement agréables et souriants, très bon petit déjeuner inclus

SE DEPLACER DANS LA VALLEE DE L’ELQUI :

En collectivo (parking situé à côté de l’hôtel, de l’autre coté du jardin japonais, le long de la Panamericana Norte: Terminal Punta Choros, Elqui, Vicuña)
Tarif La Serena – Pisco Elqui : 3000CLP/pers
Tarif de Pisco Elqui à Vicuna : 2000CPL/pers

Chili : Budget Itinéraire & Récit

Pisco Elqui

On a d’abord découvert les vignes de Pisco Elqui avant de s’enfoncer dans la cave de la distillerie  Mistral pour déguster le fameux Pisco, la boisson alcoolisée locale, et en apprendre plus sur sa production (c’est un peu l’équivalent du Marc de chez nous, une liqueur faite à base de raisin). On esquissera un petit sourire en apprenant que le Chili et le Pérou se dispute l’origine de la liqueur… Il faut savoir que le Chili est en conflit permanent avec tous ses proches voisins à propos de tout et n’importe quoi… On a eu la chance de goûter le tout dernier produit commercialisé par Mistral, un soda alcoolisé aromatisé au Pisco, un délice…
Outre sa spécialité alcoolisée, Pisco Elqui est un village surprenant où cohabitent vendeurs de Pisco, hippies, adorateurs d’extra terrestres, chamans et masseurs ayurvédiques… Tout un programme…

OU DORMIR (pas cher) A PISCO ELQUI?

L’offre d’hébergement étant étonnamment très chère à Pisco Elqui on te propose l’adresse la plus « économique » qu’on ait trouvé…
Cabanas Las Gredas (Calle O’Higgins s/n) 30.000 CLP le chalet avec 2 chambres, salle de bain, eau chaude, kitchenette, bbq et accès gratuit à la piscine.

INFOS UTILES :

Visite de la distillerie Mistral : 6000CLP/pers
Janvier et Février : tous les jours de la semaine de 12h à 19h toutes les heures,
De Mars à Décembre : du mardi au dimanche de 11h à 17h toutes les heures.
Dégustation de 2 Pisco et d’un soda à base de Pisco inclus. Ils offrent même la flute à Pisco à la fin de la visite.

pisco elqui blog voyage chilipisco elqui blog voyage chilipisco elqui blog voyage chilipisco elqui blog voyage chili

Chili : Budget Itinéraire & Récit

Vicuna

Le lendemain on posait nos sacs à Vicuna, un village tout proche, réputé pour son observatoire astronomique (Mamalluca). La richesse du ciel chilien est telle que tous les pays qui effectuent des recherches sur les astres et l’univers y ont disposé plusieurs télescopes. A Mamalluca, on a eu la chance d’approcher du coin de l’oeil Mercure et Saturne, plusieurs constellations et bien sûr la Lune, presque pleine cette nuit là. On recommande vraiment ce tour de 3h qui est vraiment intéressant et ludique sans être ennuyant une seule seconde, tu auras à faire ici à des passionnés, passionnants!

OU DORMIR (pas cher) A VICUNA?



Hostal Michel (Calle Gabriela Mistral #573) : 10710 CLP/pers en dortoir de 4, salle de bain commune (pas de petit dej). Tenu par deux frères et soeurs amoureux de la région et pleins de bon conseils!



INFOS UTILES :

Prévoir une journée complète pour faire le circuit à vélo de 5-6h avec dégustation gratuite de bière et de Pisco ainsi qu’un arrêt à Villaseca pour tester la cuisine aux fours solaires. (Faute de temps nous n’avons pas pu profiter de cette sortie… notre plus grand regret chilien…
Observatoire astronomique Mamalluca : transport 3000CLP/ aller-retour, entrée 7000CLP/pers (pour réserver : Calle Gabriela Mistral #260).
Astuce : en optant pour la formule en anglais, tu intégreras un groupe beaucoup plus restreint.

Observatoire Mamalluca blog voyage chiliObservatoire Mamalluca blog voyage chili

Chili : Budget Itinéraire & Récit

Santiago

On a fait une pause avec la campagne chilienne pendant quelques jours puisqu’on devait rejoindre Santiago, la capital, pour y prendre un avion 2 jours plus tard…
On avait lu que touristiquement parlant Santiago n’avait pas grand chose à offrir et honnêtement on ne savait pas trop ce qu’on se devait absolument de faire ou de voir en si peu de temps et on est tombé pas hasard sur les flyers de Santiag’Otop, une entreprise récente, montée par un jeune entrepreneur français. Le concept est simple : un guide francophone attend tous les jours à 15h sur les escaliers de la Bibliothèque Nationale, pour te faire découvrir les monuments phares de la ville.
Ce jour là nous étions seules à rejoindre Marion sur les marches (chose incroyable Marion, qui vit au Chili depuis 2 ans maintenant, vient de Montceau les Mines, qui n’est autre que la petite ville d’où je viens, le monde parait parfois si petit…). A ses côtés on a appris beaucoup de choses sur l’histoire chilienne plutôt complexe, sa politique et sa culture. Cette approche globale nous avait un peu manqué lors de nos passages au Pérou et en Bolivie et on a sincèrement pas vu passé les 2h30 de visite, alors oui oui on ne saurait que te la recommander!!

OU DORMIR (pas cher) A SANTIAGO?

Hostal La Providencia (Vicuna Mackenna 92) : 8000 CLP/pers en dortoir de 6, salle de bain commune, petit déjeuner complet inclus, prêt de serviette gratuit
Guesthouse immense, nombreux espaces communs, dortoirs bien insonorisés et très calmes.

INFOS UTILES :

Free Walking Tour Santiag’Otop
(rdv à 15h00 des escaliers de la Bibliothèque Nacionale, Métro Santa Lucia, tous les jours de l’année, pas de réservation nécessaire) Tips suggéré entre 5000 CLP et 10000 CLP/pers
Transfert Aéroport – Centre ville de Santiago
TransVip (https://www.transvip.cl/) de 7000CLP à 9000CLP/pers en fonction de la localisation de ton hôtel.
– Taxi 16000CLP/taxi (3 personnes max, tarif fixe) le mieux est de payer à l’avance à l’auberge ou  à l’aéroport pour éviter toute fraude
Métro
PAS BESOIN d’acheter une carte et de la recharger: possibilité d’acheter un ticket unique au guichet du métro pour 700CLP/pers et par trajet.
Faire ses courses à prix réduit
La Vega Central Market (Antonia López de Bello 743) : marché central économique pour faire ses courses (idéal pour faire tes provisions si comme nous tu t’envoles ensuite pour l’Ile de Pâques)

Chili : Budget Itinéraire & Récit

Ile de Pâques

L’Ile de Pâques, c’est un des rendez vous de notre tour du monde qu’on aurait raté sous aucun prétexte, plus qu’un rêve, elle était devenu une véritable obsession… S’offrir cet extra tout en tenant le budget, le plus difficile était de trouver un vol pas trop cher à nos dates qui n’étaient pas vraiment flexibles… On la fait et on te dévoile toutes nos astuces un peu plus bas…

Après 6h de vol on arrivait en terre Rapa Nui, on nous envoie alors des Iorana (bonjours) le sourire aux lèvres avant de nous déposer un collier de fleurs autour du coup… A l’Ile de Pâques on sait recevoir, cette bienveillance et cette bonne humeur affichée semblait déjà bien prometteuses…
On avait 4 jours pleins pour visiter l’Ile, la météo pas vraiment à nos côtés, mais une folle envie d’aller à la rencontre de ses si mystérieux Moais!
Parce que oui, lorsqu’on parle de l’Ile de Pâques toute l’attention semble tournée vers ces fameux Moais, on a donc été plutôt surprises par la variété des sites que l’Ile a en fait à offrir…Moais bien sur mais aussi musée, ruines de village, pétroglyphes, grottes, falaises déchiquetées…
On a d’abord recueilli de nombreuses infos sur l’Ile et son histoire dans le musée qui lui est dédié avant de nous lancer à l’assaut des nombreux sites éparpillés aux 4 coins de l’Ile. Les deux premiers jours on a bravé la pluie pour découvrir les sites les plus proches de notre camping, on a vite compris que la météo était plutôt capricieuses au milieu du pacifique… Tu peux être trempé en moins d’une minute mais sécher complètement en un quart d’heure… On avait prévu de louer un quad pour nous déplacer les deux derniers jours, à cause de la pluie on a finalement opté pour un 4×4…

LES SITES LES PLUS SPECTACULAIRES DE L’ILE DE PAQUES :

– Ana Kai Tangata : une grotte frappée par les vagues du Pacifique où l’on trouve de nombreux pétroglyphes
– Les ruines d’Oronga, le village où était célébré la cérémonie de l’homme oiseau, construit sur le flanc du volcan Rano Kau
– Tahai, le seul Moai qui dispose encore de ses yeux d’origine, en corail blanc
– Tongariki, le plus grand ahu de l’île avec ses 15 Moais, le lever du soleil y est juste sublime
– Rano Raraku, l’ancienne fabrique à Moais. Ils étaient taillés ici, dans la falaise. Il est possible de déambuler au milieu de près de 600 Moais jamais terminé. Dans le même genre Puna Pau est le site où étaient taillées leurs coiffes aux tons rouge foncé.
– La plage d’Anakena surveillée de près par ses 7 Moais. Le front de mer y est magnifique et il est possible de piquer une tête dans le Pacifique…
– Ahu Akivi où il est possible d’observer les seuls Moais de l’île tournés vers la mer et qui regardent le soleil se coucher lors des équinoxes.

L’ILE DE PAQUES PAS CHER, NOS CONSEILS :

OU DORMIR :
Camping Mihinoa (Avenida Pont, Caleta Hanga Piko) 8000CLP/pers et par nuit (à partir de 3 nuits, sinon compter 10000CPL)
Inclus : tente, matelas et sac de couchage
Salle de bain commune, eau froide uniquement, pas de petit déjeuner inclus
OU FAIRE SES COURSES :
A Santiago avant d’embarquer pour l’Ile
RESERVER UN VOL PAS CHER :
Comme toujours il est nécessaire de checker les vols et leurs tarifs plusieurs mois à l’avance pour avoir une idée des prix les plus bas, on utilise personnellement le tracker de Google Flight, très bien conçu.
Vient l’heure de la résa et là… on a découvert qu’en mettant le site en chilien et non en français les prix des billets chutait de plus de 100 euros… Ca vaut peut être le coup de se battre un peu avec la langue espagnole non!?

INFOS UTILES :

Entrée du parc (achat directement à l’aéroport) : 54.000CLP/pers ou 80US$
Location de 4×4 35000CLP/jour (à négocier), le prix était fixé à 50.000 avant négociation
Il est également possible de louer des quads et des scooters.

Ile de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage ChiliIle de Paques blog voyage Chili

Chili : Budget Itinéraire & Récit

Valparaiso

A notre retour de l’Ile de Pâques on ne s’est pas attardées à Santiago, c’est donc à l’aube que nous avons quitté la capitale en direction de la ville la plus colorée du Chili, Valparaiso. Les Fiestas Patrias (fête nationale) approchant, on tenait à réserver rapidement notre bus pour Mendoza qu’on pensait rejoindre quelques jours plus tard… Pendant les Fiestas Patrias le pays tout entier s’ immobilise, on nous explique alors qu’aucun bus pour Mendoza n’est disponible pendant plus d’une semaine, on se replie alors sur Pucon, mettant un trait sur la célèbre vallée des vins argentine, mais là encore on nous dit que les places se font rares, c’est simple soit on monte dans un bus de nuit le soir même soit on reste coincées à Valparaiso pendant plus d’une semaine (tout en sachant que la ville n’est pas très sure pendant ces festivités…).
C’est autour d’une Chorillana (un mix de frites, boeuf, saucisses, oeuf et oignons), un plat local à partager qu’on décide finalement de quitter Valparaiso quelques heures plus tard pour Pucon.
Visiter Valparaiso en 5h!? Ni une ni deux on se souvient de notre expérience avec Santiag’O’Top et on décide de remettre ça puisque la petite entreprise est installée également à Valparaiso.
A 15h on rejoint la Place Sotomayor, le point de rendez vous et on tombe par hasard sur 2 françaises rencontrées dans le désert d’Atacama… Quand on te dit que le monde est petit…
Pendant près de 3h on a découvert les quartiers les plus populaires de la ville, son street art étonnant, trinqué autour d’un Pisco Sour (cocktail à base de Pisco, de sucre de canne, de citron vert et de blanc d’oeuf… une pure folie pour les papilles), découvert les célèbres ascenseurs récemment rénovés qui permettent aux habitants de pouvoir rentrer chez eux sans s’épuiser dans les escaliers (la ville est construite sur une colline), déambuler entre les maisons hautes en couleurs, les échoppes bohèmes et les restaurants plus aguicheurs les uns que les autres.
Même si notre visite de Valpo’ nous a semblé bien trop courte, Valp’O’Top nous a permis de capter l’atmosphère de cette ville colorée, vivante, qui a su séduire et retenir en son sein bien des artistes, lui promettant ainsi d’attirer les regards pendant bien de longues années encore.

INFOS UTILES :

Free Walking Tour Valp’Otop (rdv à 15h30 Place Sotomayor, au pied du monument central, tous les jours de la semaine) Tips suggéré entre 5000 et 10000CLP/prs

Valparaiso blog voyage chiliValparaiso blog voyage chiliValparaiso blog voyage chiliValparaiso blog voyage chiliValparaiso blog voyage chiliValparaiso blog voyage chili

Chili : Budget Itinéraire & Récit

Pucon

Pucon est peut être la plus belle surprise de notre périple au Chili, en effet nous n’avions pas prévu de nous y rendre, on s’y est arrêté presque par dépit et on en est tout simplement tombées raide dingue…
A peine arrivées on est restées presque ébahie par la beauté du volcan Villarica, qui n’est autre que l’un des volcans les plus actifs d’Amérique du Sud. Les fumées volcaniques qui s’en échappent constamment, le manteau neigeux qui le recouvre presque entièrement à cette période de l’année et le ciel dégagé d’un bleu sans pareil qui l’entoure n’ont fait qu’attiser notre désir de l’approcher de plus près… Bien qu’il demeure dangereux, il est possible de grimper jusqu’à son cratère, ce qui nécessite de marcher pendant plusieurs longues heures équipé entre autres d’un piolet et de crampons et d’un masque à gaz pour pouvoir respirer une fois en haut, en étant accompagné d’un guide cela va de soit. Même si à chaque fois que nos regards croisait l’impressionnante montagne de feu on se sentait comme défier par elle, nous n’étions pas certaines d’être physiquement prêtes pour un tel défit, se lancer ou non, l’éternelle indécision de notre séjour à Pucon… En se renseignant sur les tarifs on a finalement renoncé, payer 150 euros pour peut être ne jamais arriver en haut, notre budget serré ne nous permettait de pendre un tel risque… Fort heureusement, la région de Pucon a bien d’autres cordes à son arc et propose des centaines d’activés extérieures plus aventureuses les unes que les autres. Tu connais l’adage après l’effort le réconfort!? Et bien nous, on a fait les choses à l’envers…

OU DORMIR (pas cher) à PUCON :

Hostal French Andes (Pasaje Tinquilco 3) 8300CLP/pers dortoir de 4 capsules, salle de bain commune (pas de petit dej)

Chili : Budget Itinéraire & Récit

Les thermes de Pozones

Avant d’aller jouer les exploratrices dans les parcs nationaux alentours, nous avions besoin de reprendre des forces et de détendre nos muscles constamment malmenés par nos sacs à dos, nos escapades quotidiennes et les longues heures inconfortables de bus (même si par rapport aux bus asiatiques ici c’est quand même le grand luxe)… Nous n’avions qu’à choisir l’un des nombreux thermes de la région pour passer une journée 100% détente dans des bassins d’eau volcanique. On nous avait conseillé d’opter pour les thermes de Pozones, calmes, faciles d’accès et plutôt délaissées par les touristes qui lui préfèrent les thermes Geometricas (qui sont de ce fait bondées et bien plus chères).
Les thermes sont installés à moins de 10 mètres de la rivière dans un cadre naturel plutôt idyllique et comme on nous l’avait promis, nous étions presque seules au paradis (nous étions moins de 10 personnes sur le site ce jour là). Pendant près de 3h on est passées d’un bassin à l’autre, de tiède à très chaud, la détente absolue… si bien qu’au retour on s’est effondrées dans le bus…
Si seulement la nuit avait pu être aussi réparatrice… Dès la première nuit on s’est dit qu’on allait avoir du mal à supporter nos nouveaux colocataires… (nous avions été obligé de changer de Guesthouse le matin même faute de disponibilité…)

INFOS UTILES :

Entrée de 3h aux Thermes Los Pozones 8000CLP/prs
Collectivo Pucon – Pozones : 3000CPL/pers Aller/Retour
Les horaires : (attention le dimanche les horaires peuvent être différentes)
Aller :  8h15 / 10h / 12h30 / 14h30 / 15h30 / 18h30 / 20h15
Retour : 9h / 11h / 13h35 / 15h30 / 17h / 19h30
A Pucon, tu trouveras les collectivos à la jonction de la rue Palguin et de la rue Araucanie.

Chili : Budget Itinéraire & Récit

Parc national Huerquehue

Lorsque le réveil a sonné on s’est empressées de rendre la monnaie de la pièce à nos compagnons de chambrée, lumière dans la tronche, claquage de porte et musique à fond… Oui oui nous aussi on peut le faire… Une fois tout ce petit monde réveillé il était temps pour nous de quitter l’auberge et de sauter dans le premier bus pour le parc national de Huerquehue.
On avait pris soin de se renseigner sur les conditions météorologiques la veille afin de louer l’équipement nécessaire à notre expédition. La professionnelle avait été formelle : nous n’aurions besoin de rien, il n’y avait ni glace ni neige dans le parc national.
A notre arrivée on a de suite émis des doutes sur les conseils qu’on avait reçu la veille, puisque le ranger nous a expliqué qu’une seule track était ouverte en raison de la neige et que de toute façon il nous serait impossible de la parcourir en entier…
On s’est donc lancé sur le chemin de Los Lagos, et si les premiers kilomètres ont été plutôt faciles, lorsqu’on a commencé a grimpé la neige s’est faite de plus en plus épaisse et verglaçante. Une vraie patinoire inclinée avec tout ce que cela implique… Frayeurs, nombreuses chutes et l’impression de ne pas avancer… Comme le ranger nous l’avait prédit, nous avons fait demi tour avant d’atteindre la fin de la track. Si l’ascension avait été difficile, la descente a été un réel cauchemar… Encore aujourd’hui on se demande comment on a réussi à ne rien se casser ce jour là… Après cette mésaventure on était plutôt perplexe quand à la suite de notre voyage, puisqu’on avait prévu de passer les semaines suivantes en Patagonie, là où les conditions climatiques risquaient d’être plus rudes encore.
Même si on a pas franchement rigolé sur le coup, on sourit aujourd’hui en y repensant et on se souvient encore de la beauté du parc national de Huerquehue alors enseveli sous la neige et des deux lagons (sur trois au total) qu’on aura tout de même réussi à atteindre.
Pour rester dans l’ambiance du jour, la nuit s’est avéré encore plus chaotique que la veille… la guerre était déclarée dans notre dortoir…

INFOS UTILES :

Collectivos Pucon – Parc Huerquehue : 2000CLP/pers aller ou 3600CLP/pers aller-retour
Horaires des collectivos :
Aller : 8h30 / 13h / 16h
Retour : 9h30 / 14h10 / 17h10
Entrée Parc Huerquehue : 2500CLP/pers
A Pucon, tu trouveras les collectivos à la jonction de la rue Palguin et de la rue Araucanie.

huerquehue national park blog voyage chilihuerquehue national park blog voyage chilihuerquehue national park blog voyage chilihuerquehue national park blog voyage chilihuerquehue national park blog voyage chilihuerquehue national park blog voyage chilihuerquehue national park blog voyage chilihuerquehue national park blog voyage chili

Chili : Budget Itinéraire & Récit

On a testé le rafting force 4

Le lendemain matin, on a laissé sonner nos réveils pendant presque une heure, jusqu’à ce que nos compagnons soient tous sortis de leur sommeil… Oui ce n’est pas très intelligent mais ils nous ont fait vivre un enfer, manquant totalement de respect à chaque instant, sur ce coup là on a pas pu se contenir…
A 10h30, après un petit briefing, on enfilait nos combinaisons et nos casques avant de sauter dans un rafting. On avait réserver un parcours force 3, c’est finalement un force 4 qu’on descendra ce jour là… Autant te dire qu’on a eu notre dose d’adrénaline… Malmenées par les rapides, notre embarcations a failli se retourner à plusieurs reprises ; si je n’avais pas eu des camarades aussi réactifs j’aurais été éjecté lors du passage d’un des derniers obstacles. L’un d’entre nous n’a pas eu ma chance et s’est retrouvé à l’eau à deux reprises, à 8°C… Malgré la difficulté du parcours on tient à souligner le professionnalisme de notre guide qui a su nous conseiller à chaque instant afin de prendre un maximum de plaisir tout en minimisant les risques!
Encore excitées par cette descente en rafting on a très vite déchanté en rentrant à la guesthouse en réalisant que les c******* avec qui nous partagions notre chambre avaient quitté l’auberge en emportant avec eux une partie de nos affaires personnelles… Irrespectueux, crasseux (laissant leur vaisselle sale dans l’évier, leurs paquets vides aux quatre coins de la cuisine) et maintenant voleurs… s’en était trop!!! Nous avons informé le jeune homme qui gérait la réception ce jour là… il nous a clairement montré qu’il n’en avait rien a faire…

INFOS UTILES :

Rafting tour avec Aguaventura (Calle Palguin #336) 25000CLP/pers

Chili : Budget Itinéraire & Récit

L’île de Chiloé

Après être tombées sous le charme indéniable de Pucon on avait maintenant hâte de la quitter et surtout de quitter cette foutue Guesthouse. On repassait alors une nouvelle fois du côté argentin de la frontière pour découvrir la région de Bariloche (on t’en reparle très bientôt dans l’article dédié à l’Argentine) avant de repasser au Chili, direction l’Ile de Chiloe.
Une fois de plus rien ne s’est déroulé comme nous l’avions prévu… Le programme était le suivant : passer une nuit à Ancud, aller observer les pingouins le lendemain matin, puis rejoindre Castro, ville plus centrale, pour découvrir le reste de l’Ile. Oui mais voilà, en posant nos sacs au Submarino Amarillo, on ignorait qu’on aurait bien du mal à en repartir… La Submarino Amarillo est une toute petite auberge pas chère tenue par Christian, un presque quarantenaire à dreadlocks qui « parait » toujours stone mais qui est plein de bons conseils, aidé ponctuellement par des volontaires HelpX… C’est ainsi qu’on s’est retrouvées à partager nos soirées avec Julie et Lauriane, deux françaises pour qui on a eu un coup de coeur presque immédiat. Sur la route les rencontres vont et viennent mais certaines promettent de s’inscrire sur la durée… Comme il nous était impossible de les quitter si vite on a décidé de changer nos plans, visitant chaque jour une région différente de l’Ile tout en rentrant chaque soir à Ancud, ce qui rallongeait nos temps de trajet en bus et nous coûtait un peu plus cher mais qui nous promettait de passer de longues soirées autour d’un repas partagé avec tous nos « colocataires ».

Si le coup de coeur a d’abord été humain, l’Ile nous a très vite charmée à son tour… Difficile de dire ce que nous avons préféré ici… Cette tentative ratée d’approcher les pingouins (à cause de la marée) grâce à laquelle on a fait du stop pour la 1ère fois de nos vies pour nous éviter des heures d’attente? (Anais et Ludo, si vous lisez ces lignes… Oui oui on l’a fait et c’est un peu grâce à vous!!) La dégustation des plats typiques de la région à Dalcahue? Notre tête à tête avec les lions de mer et les pélicans au marché au poisson de Castro? Notre rencontre surprenante avec une bonne soeur qui nous a conté l’histoire des célèbres églises chilottes? L’architecture et les couleurs des palafitos de Castro? La douceur de vivre d’Achao ou de Chonchi? La chance d’avoir visiter l’ile pendant 5 jours sans croiser une goutte de pluie (dans une région où il pleut plus de 300 jours par an…)?
Chiloe est une perle… Une île paisible qui ne ressemble à aucune autre… Une parfaite transition entre la partie Nord du Chili et la Patagonie…

OU DORMIR (pas cher) A CHILOE ?

Hostal Submarino Amarillo (Calle Las Americas 958) 9000CLP/prs dortoir de 5, salle de bain partagée (petit dej inclus)

OU MANGER A CHILOE :

Cocineria Dalcahue (Calle Pedro Montt 105-138, juste derrière la Feria Artisanal) :
Spécialités chiliennes et chilotes, poissons et crustacés extra frais cuisinés dans une coopérative, Vue sur mer, cuisine excellente, petit prix :  ADRESSE INCONTOURNABLE!

INFOS UTILES :

Collectivo Puñihuil pour la Pinguineras (seulement 2 par jours à partir de 12h) : 1500CLP/pers
Bateau pour aller observer les pingouins : 7000CLP/pers si temps et marrée favorable à la navigation.
Collectivo Ancud – Castro 1500CLP/pers
Collectivo Castro – Dalcahue 800CPL/pers
Collectivo Dalcahue – Achao 1400CPL/pers
Bon Plan : Juste derrière la Feria Artesanal et le Mercado Campesino Lillo (Eusebio Lillo 130), à marrée basse, lions de mer et pélicans se retrouvent pour déguster les invendus du marché au poisson, spectacle garanti!

Chiloe blog voyage chiliChiloe blog voyage chiliChiloe blog voyage chiliChiloe blog voyage chiliChiloe blog voyage chiliChiloe blog voyage chiliChiloe blog voyage chiliChiloe blog voyage chiliChiloe blog voyage chiliChiloe blog voyage chiliChiloe blog voyage chiliChiloe blog voyage chiliChiloe blog voyage chiliChiloe blog voyage chiliChiloe blog voyage chiliChiloe blog voyage chiliChiloe blog voyage chiliChiloe blog voyage chili

Chili : Budget Itinéraire & Récit

Torres del Paine

Patagonie… En partant au Chili en Septembre – Octobre on s’était résignées à visiter la Patagonie, tout du moins sa partie Sud, découragées par ce qu’on avait lu partout sur le web : à cette période il est difficile voir impossible de se déplacer dans la région, beaucoup d’hébergements sont fermés, les chemins de randonnée enneigées… Oui mais voilà plus on s’en approchait moins on arrivait à se faire une raison… On a finalement décidé de tenter notre chance… Un pari un peu fou, une claque, des souvenirs plein la tête, des étoiles plein les yeux…

C’est du côté chilien qu’on a fait nos premiers pas en Patagonie du Sud, dans cette région qui nous semblait encore parfaitement inaccessible quelques semaines plus tôt. La route a été longue pour arriver jusqu’ici… Prendre un bus de Chiloé à Puerto Montt, puis l’avion de Puerto Montt à Punta Arenas puis un autre bus pour rejoindre Puerto Natales, la ville la plus proche du parc national de Torres Del Paine qu’on rejoindra quelques jours plus tard en bus également…
Le bout du monde se mérite…
Un petit problème de cartes bancaires nous a forcé à rester à Puerto Natales quelques jours puisqu’on on s’est retrouvées sans possibilité de paiement dans une ville où nous devions dormir, louer du matériel, réserver des transports et s’offrir les services d’un guide… On a eu tout le loisir de découvrir le centre mais c’est surtout de nos hôtes qu’on se souviendra longtemps… On a posé nos sacs dans une petite guesthouse familiale, pas franchement charmante mais tenue par deux frères philippins d’une gentillesse incroyable, aidé du compagnon de l’un d’eux… Chantant du Lady Gaga à tu-tête, des expressions bien à eux, des sourires joviales du matin au soir… On a rarement rencontré des gens aussi gentils et si prévenant avec leurs clients… Pour preuve ils se sont levés à deux reprises à 5h45 du mat’ pour nous préparer notre petit déjeuner alors qu’on leur avait bien spécifié de ne pas se déranger…
Après 3 jours à patienter à leurs côtés, notre CB était enfin de nouveau utilisable… Les 2 jours suivants on découvrait alors le parc national Torres del Paine…
Big W, O… Si tu n’es pas un mordu de rando’ ces deux lettres ne te disent certainement rien… Torres del Paine se visite à la journée mais aussi et surtout sur plusieurs jours, le W en nécessitent 5, le O 10… On souhaitait vraiment se lancer dans le big W, mais la météo plutôt incertaine nous a pousser à jouer la carte de la sécurité et aussi celle de l’économie (pour camper par des températures négatives, il nous fallait louer beaucoup de matériels proposés à des prix exorbitants…) mais nous ne voulions pas rater pour autant les points de vue du parc qui nous semblaient les plus impressionnants.
On a finalement randonné une journée accompagné d’un guide pour rejoindre la Base Torres, 8h de marche, un dénivelé positif de 800m, 24 km de parcours… Un premier pas dans la cour des grands… jamais nous n’avions couvert une telle distance sur une seule journée. On avait choisi de prendre un guide pour envisager sereinement notre ascension en cas de chute de neige (ainsi que des chaussures à crampons et des guêtres)… Il n’est pas tombé un seul flocon… Le temps plutôt clément nous a offert une vue presque totale sur les 3 tours enneigées, le lac et son glacier, une chance que peu rencontre en cette période de l’année…
Le lendemain on a parfait notre découverte de Torres del Paine en montant dans un bus touristique qui marquent des arrêts réguliers aux 4 coins du parc, nous permettant ainsi d’apercevoir entre autres le glacier Grey et ses immenses icebergs et de nombreux troupeaux de guanacos (un animal à mi chemin entre le lama et le chameau…). Le parc est immense, la steppe s’étant à perte de vue et les couleurs des montagnes sont surprenantes… L’émerveillement était au rendez vous… Et pourtant… Et si on te disait que la Patagonie argentine nous a paru encore plus incroyable?

OU DORMIR (pas cher) A PUERTO NATALES ?

Hostal 53 Sur (Tucapel 1337) 8000CLP par lit dans un dortoir de 5, chauffage, petit déjeuner fait maison, copieux, et différent chaque jour. Les propriétaires insistent pour te préparer ton petit déjeuner même si tu te lèves très tôt pour partir en excursions… Du jamais vu…

INFOS UTILES :

Tour Base Torres (Tour 365, Calle Eberhard 545) : 30000CLP par personne (négocié)
Tour Full Day Torres Del Paine (Tour 365): 30000CLP par personne (négocié)
Entrée du Parc: avant le 1er octobre 11000CLP, après 21000CLP par personne
Entrée Milodon Cave: avant 1er octobre 2000CLP, après 5000CLP par personne
Location de Matériel: Natales Rental (Calle Bernardo O’Higgins, 662-a):
Bus Puerto Natales – Parc Torres del Paine : 15000CPL aller, 29000CLP aller-retour par personne
Navette Torres del paine- Point de départ base Torres : 3000CLP aller par personne

torres del paine hivers winter blog voyage chilitorres del paine hivers winter blog voyage chilitorres del paine hivers winter blog voyage chilitorres del paine hivers winter blog voyage chilitorres del paine hivers winter blog voyage chilitorres del paine hivers winter blog voyage chilitorres del paine hivers winter blog voyage chilitorres del paine hivers winter blog voyage chilitorres del paine hivers winter blog voyage chilitorres del paine hivers winter blog voyage chilitorres del paine hivers winter blog voyage chilitorres del paine hivers winter blog voyage chili

NEXT STOP… RDV EN ARGENTINE !

Après avoir passé 3 semaines au Pérou, 1 mois en Bolivie et 5 semaines au Chili on a passé la frontière argentine… Pour clôturer notre périple en Amérique du sud on s’est fait plaisir : Chutes d’Iguazu, Ushuaia, Perito Merito…  Oui on en a des choses à te raconter sur cette nouvelle destination…
Alors prêts à nous suivre en Argentine!?

L’aventure en direct sur Facebook et Instagram

3 Commentaires

  1. Commentaire par KARINE JULLIAN

    KARINE JULLIAN Répodnre 2 février 2018 at 17 h 21 min

    Fantastique! merveilleux! génial! superbe! inoubliable!

    • Commentaire par cherjournal

      cherjournal Répodnre 27 février 2018 at 23 h 22 min

      Nous n’aurions pas dit mieux!! 😉

  2. Commentaire par Nana

    Nana Répodnre 13 mars 2018 at 16 h 02 min

    Si je comprends bien, il y a pas mal de paysages un peu désertiques à voir là-bas. Ça serait chouette si je pouvais visiter l’île de Pâques, mais aussi me prélasser aux thermes de Pozones.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut
Partages