Pérou : Budget Itinéraire & Récit

TOUR DU MONDE 2017 - 2019 : ETAPE N°2

Voir la carte

Notre voyage au Pérou en bref

Après un city trip effréné à New York, notre tour du monde prenait un nouvel élan, plus dépaysant cette fois puisqu’on changeait d’hémisphère en quête de paysages incroyables, de sites historiques et de défis personnels à relever…. On s’est laissé à peu près 4 mois pour découvrir l’Amérique du Sud et c’est au sud du Pérou qu’on a posé nos sacs à dos pour prendre nos marques. Du Machu Picchu au lac Titi Caca, on te raconte tout de ces 3 semaines complètement dingues…

Jours de voyage

au Sud du Pérou

treks

menés à bien avec fierté!! (Même si on en a bavé…)

premier grand rendez vous

Machu Picchu <3

Le budget de notre voyage au Pérou

Détail du budget (en PEN) 1€ = 3,65PEN

Transport 500PEN
Hébergement 605PEN
Vie quotidienne (Alimentation + hygiène) 853PEN
Visites + Activités 1183PEN

3 SEMAINES AU SUD DU PEROU, NOTRE ITINÉRAIRE DÉTAILLÉ

Et rien que pour toi, on y a glissé tout plein d’infos utiles…

Pérou : Budget Itinéraire & Récit

Cusco

Comme on avait choisi de zapper Lima, sa grisaille et son insécurité ambiante, c’est à Cusco que notre avion s’est posé le 9 Juillet dernier. Changement d’environnement! Un atterrissage dans une ville cuvette perchée à 3300 mètres a quelque chose d’impressionnant, pour nos yeux d’abord, pour nos poumons ensuite : au moindre effort on souffle comme des boeufs, il va falloir s’acclimater avant d’envisager quoique ce soit! Si le ciel est toujours aussi bleu qu’à New York, les journées sont plus fraiches et les nuits… glaciales! Et oui c’est l’hivers dans l’hémisphère sud…
Accueillies par Ludwig à l’Hospidaje Frankenstein, on a très vite été séduites par ce qui sera notre  chez nous pendant les jours à venir et c’est finalement pour toute la ville qu’on aura un réel coup de coeur. A l’image de sa plaza de Armas (place centrale) et de son impressionnante cathédrale, Cusco a fière allure… Dynamique et animée, elle fourmille dès le lever du soleil… Tandis que les tours opérateurs récupèrent leurs clients dans un brouhaha de klaxonnes, les places s’animent, les charmants restaurants de San Blas ouvrent leur porte un à un, le marché central s’agite, les étales alimentaires en tout genre sont très vite prise d’assaut par les locaux alors que les touristes se ruent sur les stands de souvenirs (ici les pulls et les bonnets en laine d’alpaga rencontrent un franc succès, j’ai pour ma part opté pour une paire de chaussettes pour lutter contre la rudesse des nuits, sexy, sexy, sexy…). A midi, il est possible d’y manger une entrée et un plat pour 5 soles seulement… Imbattable et… immanquable!! Alors bien sûr on s’est laissé tenter dès notre arrivée!! Des dizaines de mamas péruviennes proposent des menus différents et tentent d’alpaguer le chaland, on s’est finalement arrêtées chez celle avec qui les échanges de sourires se sont fait le plus insistants. L’expérience est plutôt surprenante au départ puisque l’on s’assoit directement devant la cuisinière comme si elle ne cuisinait rien que pour nous le temps d’un repas. La qualité et la quantité sont au rendez vous, à priori on devrait prendre bien du plaisir à remplir nos estomacs au Pérou!! Si on a beaucoup apprécié Cusco en tant que telle, elle est aussi et surtout le point de départ de nombreuses activités dans la région…

OU DORMIR (pas cher) A CUSCO?

Hospidaje Franckenstein, San Juan de Dios #260 (Chambre double à partir de 40PEN, sdb partagée, cuisine commune, petit dej inclus) De loin le meilleur accueil qu’on ait eu au Pérou! Le propriétaire est au petit soin et plein de bons conseils!

OU MANGER (pas cher) A CUSCO?
  • Marché Central (Entrée + Plat : 5PEN)
  • El Mordisco : Calle San Juan de Dios #298 (Menu entre 9 et 10PEN comprenant entrée, plat et dessert avec une boisson fraiche le midi et un thé le soir)
  • Mama Cucharitas : Plaza San Francisco #148 (adresse gourmande pour petite faim, mini sandwich à partir de 2PEN, glaces, crêpes, gauffres…)
CuscoSan Blas Cuscoles balcons de CuscoMarché de CuscoMarché de Cusco

Pérou : Budget Itinéraire & Récit

Pisac – Vallée Sacrée

En toute sincérité on avait jamais entendu parler de Pisac avant d’arriver à Cusco, c’est pourtant la porte d’entrée et le site majeur de la vallée sacrée des incas qui s’étant jusqu’à Ollantaytambo.
On avait 2 options : Prendre un taxi pour se rendre en haut du site et le visiter en redescendant ou effectuer la montée et la descente par nos propres moyens, en marchant quoi…On a opter pour la seconde de un, par soucis d’économie, de deux pour tester nos capacités physiques et voir comment nos corps réagissaient à l’effort en altitude après quelques jours d’acclimatation!
On a galéré comme jamais pour atteindre le temple du soleil… le souffle court, les jambes coupées… mais on a tenu coup, régulièrement encouragées par les ruines incas parsemées le long du chemin. Arrivées en haut 2h30 plus tard, c’est envahies par la fierté qu’on a réalisé que la plupart des touristes avaient choisi l’option taxi mais après tous ces efforts on avait l’impression de mériter cette vue splendide sur le temple du soleil ainsi que sur toute la vallée en contrebas…
Le lendemain on avait prévu de découvrir le reste de la vallée sacrée… mais les professeurs péruviens avaient d’autres projets pour nous puisqu’ils avaient décidé d’assiéger la ville de Cusco les deux jours suivants pour faire entendre leur mécontentement et leur désir de gagner plus…

COMMENT ALLER A PISAC (sans tour opérateur)?

Prendre un collectivo à la gare routière de Puputi de Cusco.
Tarif : 4PEN/pers/par trajet
Durée du trajet : environ 45 minutes

INFOS PRATIQUES :

Acheter le billet touristique numéro 3 valable 2 jours pour la vallée sacrée (attention il faut l’acheter directement à Pisac sinon tu n’auras pas accès à ce site…)
Prix : 70PEN
Pour accéder directement au sommet du site, compter 25US$ par taxi… A pied c’est plus long mais… c’est gratuit!!
Compter 2h30 d’ascension et environ 40 de descente si, comme nous, tu n’es pas encore parfaitement acclimaté à l’altitude.

Pisac, la Vallée sacréePisac, la Vallée sacréePisac, la Vallée sacréePisac, la Vallée sacréePisac, la Vallée sacréePisac, la Vallée sacrée

Pérou : Budget Itinéraire & Récit

Machu Picchu

Deux jours plus tard la grève semblait levée, on partait alors comme prévu pour 2 jours à Aguas Calientes dans le but de découvrir de nos propres yeux le Machu Picchu, premier grand rendez vous de notre tour du monde! Si on s’attendait à en prendre plein la vue on ne s’attendait pas à ce que ce voyage soit toute une épopée…

Si on avait eu les poches bien garnies on aurait pris le train mais comme tout bon tourdumondiste on va toujours au plus économique, alors, on a opté pour choisi l’option des galériens… C’est ça l’aventure après tout, non!?
Il nous aura fallu 4h pour atteindre Santa Maria en minivan, les lacets incessants de la montagne sont rudes, alors que Céline tentait de ne pas re-vomir, livide, je m’accrochait à mon estomac, et à mon siège… A Santa Maria, on est finalement stoppées par les professeurs de la région… La grève était en fait toujours d’actualité… Au bout d’une heure et demi ils nous ont laissé enfin reprendre la route… enfin prendre la piste… 1h40 sur une piste accidentée à longer des ravins vertigineux… Oui oui on l’avoue, on a serré des fesses tout en ayant de grosses pensées pour nos familles… (Papa, Maman, si vous aviez vu ça vous nous auriez certainement prié de rentrer sur le champs…) Merci Seb, Lulu et Marion, vos grigris n’étaient pas de trop!
Comme tu t’en doutes c’est bien saines et sauves que nous sommes arrivées à Hydroelectrica, une station électrique située au milieu de nul part, déposées  le long du chemin de fer il nous fallait alors marcher pendant près de 2h30 pour rejoindre Aguas Calientes (puisqu’il n’y a pas de route et que le train était là encore hors de prix). Avec le retard engendré par la grève c’est finalement de nuit, à la lueur de nos frontales que l’on a terminé notre périple, HS, KO mais surexcitées par ce qui nous attendait le lendemain!
Après un petit dej express on s’est lancé à l’assaut du Machu Picchu, à pied évitant ainsi la foule monstrueuse qui faisait la queue pour monter en bus. 2h plus tard on y etait enfin… Plus grand encore que nous l’avions imaginé, le Machu Picchu s’étend devant nos yeux, si imposant, si mystérieux… On réalise peut être pour la première fois depuis notre départ la dinguerie dans laquelle on s’est lancée… Deux ans à toucher du doigts, à effleurées du regard ces lieux, ces sites qui nous font vibrer depuis presque toujours…

Après avoir visité chaque recoins de la cité perdue des incas on est redescendues en fin d’après midi à Aguas Calientes tout en pensant déjà à la route cauchemardesque qui nous attendait le lendemain, à savoir la même que la veille… (qu’on aura bien mieux toléré qu’à l’aller finalement…)

MACHU PICCHU COMMENT Y ALLER? L’option la moins chère…

Acheter son billet pour le Machu Picchu dans un bureau spécialisé à Cusco : 152PEN/pers, frais additionnels en cas de paiement par CB.
Réserver un trajet aller/retour en minivan pour Hydroelectrica directement dans une agence à Cusco (c’est l’option la moins chère et le van passe te prendre directement à ton hôtel) : 60PEN/pers (aller + retour)
Marcher de Hydroelectrica à Aguas Calientes le long du chemin de fer, compter 2 à 3h, impossible de se perdre et chemin parfaitement safe, des centaines de voyageurs choisissent cette solution chaque jour.
D’Aguas Calientes, rejoindre le Machu Picchu à pied, compter entre 1h30 et 2h (les bus étant plutôt chers : 12 us$/trajet).
Depuis le 1er Juillet 2017, on trouve partout sur le web qu’il est impossible de visiter le site sans guide… FAUX!!! On la fait et nous n’étions pas les seules…
Depuis cette même date, il faut choisir un créneau horaire pour visiter le site, en optant pour le créneau de l’après midi tu éviteras les groupes venus avec un tour opérateurs et les visiteurs qui ont choisi de faire le Wayna ou la Montana en plus… Il y aura donc beaucoup moins de monde…

Pour plus d’infos, n’hésite pas à aller faire un tour sur le blog Voyage Pérou qui a consacré un article ultra complet sur le sujet…

MANGER ET DORMIR (pas cher) A AGUAS CALIENTES :

S’il est possible de manger et de dormir à petit budget à Aguas Calientes, il te faudra un peu plus de patience qu’ailleurs… Manger pour 10PEN et dormir pour 25PEN/pers est totalement possible, mais… on a égaré nos bonnes adresses…   ;-(   De mémoire, on aurait tendance à te dire de tenter ta chance rue Yahuar Huaca…

Machu PicchuMachu PicchuMachu PicchuMachu PicchuMachu PicchuMachu PicchuMachu PicchuMachu PicchuMachu Picchu

Pérou : Budget Itinéraire & Récit

Rainbow Mountain – Vinicunca

A priori acclimatées, il était temps qu’on se lance un premier défi, de taille, gravir le sommet de Vinicunca, la montagne arc en ciel, perché à 5200mètres.
Situé à 3h de route de Cusco, les bus partent généralement à 3h du matin pour effectuer la montée à la fraiche mais comme un nouveau préavis de grève était tombé dans la soirée, on nous a annoncé à 21h que le départ se ferait à 1h du matin… alors bien sur quand le réveil a sonné, nos mines défaites reflétaient parfaitement notre manque de motivation… On a finalement fini notre nuit dans le bus avant d’être déposées à 4500mètres. Nous étions alors sur les terres des Pampachiris, qui vivent principalement du tourisme en louant les services de leurs chevaux pour atteindre le sommet, chose que bien sur on a refusé puisqu’on avait un défi personnel à relever!! Les premiers kilomètres ont été difficiles mais on maintenu le cap, doucement mais surement… Alors que notre guide nous encourageait régulièrement en nous répétant qu’on pouvait le faire, que tout était question de force mentale, les Pampachiris nous assommaient de « c’est encore très loin, prends un cheval, tu n’y arrivera jamais… », prêts à tout pour gagner quelques soles, on ne pouvait pas leur en vouloir! Les derniers kilomètres auront raison de la plupart de nos compagnons de route qui finiront finalement à cheval. 30 au départ… 5 à l’arrivée… Oui, on est fière de le dire, nous faisions parti de ces 5… même si on a cru qu’on y arriverait jamais, surtout moi d’ailleurs, souvent découragé par ces pentes incessantes de plus en plus rudes! Le pas de plus en plus lourd, le souffle toujours plus court, parfois totalement coupé par l’altitude…
On aura finalement mis 3h30 pour atteindre le haut de cette montagne arc en ciel. Que dire du panorama offert par le sommet!? Une dinguerie… une palette de couleur qui semblait s’étendre à l’infini, des montagnes aux pics enneigés, une vallée sauvage… 20 minutes plus tard on était contraintes de redescendre rapidement, nausées, maux de tête, non on ne rigole pas avec le mal aigu des montagnes!
On te la fait façon wikipedia? Formées par le mouvement des plaques tectoniques, Vinicunca doit ses couleurs à l’érosion et à la richesse des minerais présents dans la région. La nature se veut être parfois une véritable artiste!!!

INFOS PRATQUES :

On a réservé notre tour chez Luan Travel que l’on conseille, les guides en plus d’être sympathiques, compétents et bilingues était formé aux premiers secours (chose importante lorsqu’on se lance dans une 1ère ascension à plus de 5000m).
Tarif du tour : 60PEN / pers (transport, petit dej et déjeuner inclus)
Tarif d’entrée du site : 10PEN / pers

Vinicunca, rainbow MountainVinicunca, rainbow MountainVinicunca, rainbow MountainLamas, Vinicunca, rainbow MountainVinicunca, rainbow MountainVinicunca, la rainbow MountainVinicunca, la rainbow MountainVinicunca, rainbow Mountain

Pérou : Budget Itinéraire & Récit

Arequipa

Après avoir passées 8 jours dans la région de Cusco on se décidait enfin à la quitter. On a rejoint Arequipa en bus de nuit, c’est à 8h qu’on débarquait en ville, heure idéale pour prendre un petit déjeuner sur la majestueuse Plaza de Armas de la ville.
Bienvenidos a Arequipa…
Si on y a finalement passé peu de temps puisqu’on y faisait halte dans l’unique but de nous rendre au Canyon del Colca, elle nous aura pourtant séduites… Son centre historique aux murs blancs (en sillar, pierre volcanique), ses nombreux bâtiments coloniaux, sa très belle cathédrale, ses nombreuses courettes font d’Arequipa une ville vraiment accueillante. Elle se veut aussi gourmande par l’étonnante quantité d’adresses gastronomiques qu’elle propose, même si elles sont souvent chères.
Entourée de nombreux volcans qui paraissent la protéger, certains d’entre eux l’ont pourtant dévasté à plusieurs reprises, mais Arequipa semble avoir parfaitement renait de ces cendres puisque rien aujourd’hui ne laisse deviner son passé dramatique.

OU MANGER (pas cher) à AREQUIPA?

Toro Bravo, Calle Puente Bolognesi #116 (spécialité péruvienne ; Menu entrée + plat + dessert : 10PEN, personnel très agréable, possibilité de manger à l’intérieur ou dans une petite courette très plaisante)

OU DORMIR (pas cher) à AREQUIPA?

Hostal La Reyna, Calle Zela #209 (chambre double avec sdb privée, eau chaude, rooftop avec vue sur les volcans et le centre historique : 45PEN)

Pérou : Budget Itinéraire & Récit

Canyon del Colca

Après Pisac, le Machu Picchu et la Rainbow Mountain plus rien ne semblait nous arrêter alors on a décidé de se lancer dans un nouveau trek mais de 3 jours cette fois. Pas assez expérimentées pour le faire seules, on a fait appel à un guide pour découvrir le Canyon del Colca. Avec ses 3191m, il est le presque plus profond canyon du monde (il a été détrôné par un de ses proches voisins il y a peu).

JOUR 1 : 17km
A 3h du mat, un pick up passait nous prendre, 2 suédoises nous rejoignaient quelques minutes plus tard. On a fini notre nuit à l’arrière du véhicule qui roulera près de 3h jusqu’à Chivay, chef lieu de la région et porte d’entrée du Canyon. Après avoir pris notre petit dej et acheté nos billets d’entrée on reprenait la route en direction de Cabanaconde tout en s’arrêtant régulièrement pour admirer le paysage époustouflant du Canyon et les condors présents en nombre dans la région (oiseau de plus de 3m d’envergure). A Cabanaconde, 2 françaises se joignaient à nous, ainsi qu’Alaïn, notre guide. La team était alors au complet! C’est devant un volcan, en éruption depuis quelques jours, qu’on échangeait nos premiers mots…
Cette première journée a été consacré à la descente jusqu’au village de San Juan. La descente abrupte jusqu’au pont de Rio Colca a été éprouvante pour nos genoux qui ont souffert pendant près de 2h30 (et pour tout le corps de Céline qui devait composer avec des petits problèmes gastro-intestinaux… oui oui on ne t’épargne aucun détail mdr) . Après une petite pause au bord de la rivière on reprenait notre chemin pendant une petite demi heure, sans grande difficulté cette fois. Vers 14h on posait nos sacs à dos dans un petit bungalow rudimentaire, la vue depuis notre fenêtre était juste incroyable! Dans l’après midi on suivait de nouveau Alaïn sur les sentiers poussiéreux du Canyon avant de rentrer à San Juan à la tombée de la nuit à la lueur de nos frontales.

JOUR 2 : 14km
Le lendemain matin on a quitté le village à 7h30, avec pour objectif de regagner l’Oasis de Sangalle au plus vite pour profiter de l’après midi au fond du Canyon… Ce jour là, il faut bien avouer qu’on a râlé, beaucoup, surtout moi. Si la randonnée en elle même n’était pas franchement difficile, Alaïn avait décidé qu’on ne s’arrêterait pas ; prendre une photo ou se lancer dans une vidéo, c’était prendre le risque de devoir courir après le reste du groupe déjà 500m plus loin … L’Oasis n’allait pas s’envoler bordel! A mi chemin Alaïn a fini par comprendre qu’on était un peu énervées de la situation et a levé un peu le pied les kilomètres suivants. A 11h, on atteignait l’Oasis… Piscine, hamacs, bungalow rustique mais agréable, bière fraiche… Le tout entouré par les parois d’un Canyon qui paraissait infini… Le Pa-ra-dis! Franchement si nous n’avions pas pris de guide, nous serions restées à Sangalle un jour de plus, peut être même deux… Mais bon… Seule ombre au tableau : on a assisté, impuissantes, à la disparition du soleil derrière la paroi rocheuse autour de 15h, c’est peut être pas si cool que ça finalement de vivre au fond d’un canyon… On a fini la journée autour d’un jeu de cartes avec les membres de notre team, un moment de détente plutôt sympa et reposant, juste ce qu’il nous fallait avant d’affronter le challenge qui nous attendait le lendemain…

JOUR 3 : 13km
Alaïn nous avait donnée rendez vous à 5h du matin pour entamer la remontée du Canyon… 1000 mètres de dénivelé… 1000 mètres!!! …Et ce, sans avoir avalé le moindre petit déjeuner puisqu’il était prévu qu’on le prenne plus tard, une fois en haut. Si j’ai trouvé l’ascension exigeante mais finalement moins difficile que prévu, il a fallu que je pousse Céline sur les derniers kilomètres et que je l’encourage tous les dix pas, pour qu’elle parvienne en haut, par ses propres moyens et non avec l’aide d’une mule. Elle m’avait poussé à la Rainbow pour que j’y arrive, je me devais à mon tour de la soutenir. « On y est presque! » « Putain mais ça fait plus d’1h que tu me dis ça! »  ;-)  Au final on aura mis presque 3h30 pour atteindre notre objectif mais une fois de plus… On la fait!!! (Si on était pas vraiment sportive avant le départ, à notre retour dans 2 ans on sera devenue de vraies athlètes… Nos mollets semblent déjà se dessiner hé hé…)
Après un petit déjeuner largement mérité on reprenait la route en minivan pour retourner à Arequipa.

Paysages lunaires, vestiges incas (terrasses), plaines désertiques, canyon aride émaillé de cactus, villages reculés, élevages de lamas, sources chaudes, volcans… Après ces 3 jours on ne peut que confirmer l’incroyable beauté de la région del Colca!

INFOS PRATIQUES :

On a choisi l’agence Oasis Palmeras Travel pour organiser notre trek et on a vraiment apprécié leurs services. Guide et chauffeur sympathiques et passionnés par la région, logements plus que corrects, bon repas, gros coup de coeur pour le lodge de Sangalle!
Tarifs :
Tour : 135PEN/pers pour les 3 jours tout inclus (sauf les boissons)
Entrée du site : 70PEN/pers

Canyon del colcaCanyon del colcaCanyon del colcaCanyon del colcaCanyon del colcaCanyon del colcaCanyon del colcaCanyon del colcaCanyon del colcaCanyon del colcaCanyon del colcaCanyon del colcaCanyon del colcaCanyon del colcaCanyon del colca

Pérou : Budget Itinéraire & Récit

Puno, porte d’entrée du lac Titi Caca

Située sur les rives du lac Titi Caca, Puno se veut un point de départ idéal pour découvrir les communautés qui vivent sur les iles péruviennes du lac titi caca, c’est d’ailleurs le seul attrait que l’on ait trouvé à cette ville, plutôt triste, chère, assoupie et sans âme… Tu l’auras compris Puno n’aura été pour nous qu’un point de passage forcé pour prendre un bateau en direction des îles d’Uros et de Taquile…

OU DORMIR (pas cher) A PUNO?

Pacha Suite : Calle Cajamarca #243 : 60PEN/chambre (grande chambre double avec sdb privée, eau chaude et petit déjeuner copieux) Ne pas réserver en ligne les prix étant beaucoup plus chers…

OU MANGER (pas cher) A PUNO?
  • La Hosteria, Calle Lima #501 (restaurant touristique de charme à la déco locale, et… chauffé!) Menu entrée + plat + dessert : 18PEN
  • Café Buho, calle Jr. Lambayeque #142 (idéal pour une pause gourmande, déco originale, petit prix!)

Pérou : Budget Itinéraire & Récit

Les îles Uros

Si on a rejoint un tour pour se rendre sur les îles flottantes Uros, on a très vite grincé des dents en se rendant compte qu’on venait de tomber dans un piège à touristes, dans une mise en scène parfaitement orchestrée… Accueillies à bras ouverts, en chanson et par des danses locales, on nous a poussé presque de force dans un bateau fait de roseau, typique hein!? On a navigué quelques centaines de mètres vers nulle part avant de rejoindre la rive. On a eu une chance folle, puisque ce jour là le président des Uros s’est joint à nous… (mais oui bien sur) pour nous expliquer comment les îles sont fabriquées (seule véritable intérêt de cette visite). Quelques minutes plus tard, on poussait les portes de la petite maison en roseau de David, sans oser lui poser de question encore assommée par le traquenard touristique dans lequel on était tombée…
Il faut savoir qu’aujourd’hui les Uros vivent principalement du tourisme de masse, pour plus d’authenticité il aurait peut être fallu que l’on parte sur des îles plus éloignées, et ce par nos propres moyens… Mais n’ayant rien vu ni lu à ce sujet nous ne sommes même pas sûr que cela soit possible… De plus ce matin là, notre petite visite semble avoir rapporter un petit pactole aux Uros (promenade en bateau obligatoire payante, vente de souvenirs…) or ils vivent dans des cabanes de fortune et ne semble pas près à changer de mode de vie, oui mais alors… Où va tout cet argent!?

INFOS PRATIQUES :

Transport + guide pour les îles Uros et Taquile (déjeuner et droits d’entrée aux îles inclus) : 50PEN/ pers
Tour (forcé) en bateau Uros : 10PEN/ pers

Iles Uros, lac Titi CacaHabitation flottante UrosIles Uros, lac Titi CacaBateau en roseau Urosvillage Urosvillage Uroscuisine Uros

Pérou : Budget Itinéraire & Récit

L’île de Taquile

En fin de matinée on rejoignait une autre île, celle de Taquile. Pas de chanson, pas de danse de bienvenue cette fois, juste une fête qui semblait battre son plein dans les hauteurs du village. Plutôt pessimistes, on a d’abord pensé à une mascarade de plus, à une cérémonie qui aurait lieu chaque jour pour les beaux yeux du touriste de passage mais non…

Pendant une dizaine de jours les différentes communautés de l’île festoyaient chacune leur tour sur la place centrale. Costumes colorés, orchestre et danse endiablée, on s’est finalement laissées emporter… Avec ces festivités nous n’avons pas eu le temps de parcourir l’île-montagne mais on a appris bien des choses sur le travail de la laine d’alpaga pour en faire des tissus d’exception.

En fin de journée on quittait Taquile pour rentrer à Puno, une dernière nuit péruvienne, le lendemain on passait la frontière bolivienne…

Ile de TaquileIle de TaquileIle de TaquileIle de Taquile

ASTUCES & BONS PLANS

  • Les distributeurs de la Scotia Bank ne prélèvent aucun frais lors du retrait d’argent au Pérou.
  • Ne pas réserver les hôtels en ligne, ils coûtent souvent 2 fois moins chers sur place…
  • Si tu arrives à Cusco par avion : pour rejoindre le centre ville ne pas prendre les taxi ou les taxi co (mini van) présents à l’aéroport qui te couteront minimum 10PEN/pers mais plutôt un micro (0,80PEN/pers) juste à droite à la sortie du parking de l’aéroport, en face de la station service…

NEXT STOP… RDV EN BOLIVIE !

Si ces 3 semaines au Pérou ont marqué le début de nos aventures en Amérique du Sud, on a passé la frontière bolivienne il y a quelques jours…
Prêts à nous suivre en Bolivie!?

L’aventure en direct sur Facebook et Instagram

9 Commentaires

  1. Commentaire par Emily

    Emily Répodnre 15 août 2017 at 8 h 26 min

    Pouah la la les filles mais bordel vous êtes folles. … Mais alors c est beau j étais parti le temps de lire ce récit . … merci de partager comme ça. En lisant ça c est sur le Pérou sera pour moi un jour . Je vais commencer ma liste de questions moi. Hâte de lire la suite

    • Commentaire par cherjournal

      cherjournal Répodnre 20 août 2017 at 16 h 19 min

      On attend la liste alors!!! En espérant pour toi que tu réalises ce rêve au plus vite!! Et… merci de ce joli compliment!

  2. Commentaire par zybala

    zybala Répodnre 15 août 2017 at 8 h 58 min

    C’est du bon boulot, vous avez du y passer des heures, moi ce matin je devais me mettre au repassage de bonne heure à cause de la chaleur, mais pas de bol je suis tombée sur le blog et j’y suis restée un …certains temps!!!!!Vous pouvez vous reconvertir dans les guides de voyage sans problème, vous faites même mieux que certains…..Bravo! chapeaux bas!!!!!

    • Commentaire par cherjournal

      cherjournal Répodnre 20 août 2017 at 16 h 23 min

      Quelques longues heures oui mais il nous tient vraiment à coeur de partager avec vous nos aventures en (presque) direct parce qu’imagine dans 2 ans, si on nous demande comment c’était et ce qu’on a vu, vécu… On va saouler tout le monde avec nos histoires mdr

  3. Commentaire par Rentz

    Rentz Répodnre 15 août 2017 at 18 h 44 min

    Hâte hâte de voir la suite! 😋
    Faites attention à vous les poulettes 😘

    • Commentaire par cherjournal

      cherjournal Répodnre 20 août 2017 at 16 h 23 min

      Merci Juju, oui oui t’inquiète!!! gros bibi

    • Commentaire par cherjournal

      cherjournal Répodnre 20 août 2017 at 16 h 25 min

      Merci pour ces compliments Alicia!! On est allé jeter un coup d’oeil sur cet article couture, bien que par forcément intéressées par le sujet au départ… Très bel article haut en couleur, merci du partage!

  4. Commentaire par Bernard

    Bernard Répodnre 27 août 2017 at 17 h 48 min

    Merci votre expérience nous partons pour Perou et Bolivie le 12sept retour le 3oct ,vos commentaires nos serons utiles ainsi que certaines adresses
    Encore merci nous attendons votre expérience bolivienne

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut
Partages